Pourquoi consommer?

Dernière modification: 11 Décembre 2018

Il y a de multiples raisons qui peuvent expliquer pourquoi quelqu'un consomme, et les raisons qui poussent une personne à essayer par curiosité ne sont certainement pas les mêmes que celles qui se cachent derrière une dépendance.

Quand on consomme pour fuir des problèmes, pour surmonter des peurs, cela peut devenir problématique.

Pour ressentir du plaisir

Certaines personnes consomment des drogues pour le plaisir. Elles apprécient un produit (alcool, cigarette, cannabis ou autre chose) qui, selon elles, leur fait du bien.

Quand on a du plaisir, on se sent en meilleure forme, on est plein·e d'énergie et on a le moral. Mais si consommer peut amener du plaisir, cela peut aussi apporter des ennuis (santé, fête qui dérape, effets négatifs, etc.).

Alors entre plaisirs et risques, il faut faire des choix et il y a de multiples manières de ressentir du plaisir : être avec des ami·e·s, faire du sport, écouter de la musique, être amoureux·euse, etc.

Pour faire la fête

Aimer faire la fête est un besoin sain. C'est une manière de se faire plaisir, de se détendre, d'être avec les autres, de vivre un temps spécial.

Ce qui est moins normal c'est d'avoir besoin de consommer pour faire la fête et de consommer avec excès.

Chercher l'ivresse pour faire la fête, c'est prendre des risques : coma éthylique, mais aussi accidents, comportements inadéquats, voire simplement maux de tête, vomissements et gueule de bois le lendemain.

Alors faire la fête, oui, mais pas à n'importe quel prix !

Pour se détendre

Certains consomment de l'alcool ou des drogues illégales pour diminuer leur stress, pour vivre un moment hors temps, hors des contraintes du quotidien.

Or l'effet d'un produit est toujours éphémère et cela ne change rien aux causes du stress. Au contraire cela peut même rajouter encore des motifs de stresser !

Mieux vaut peut-être réfléchir à la manière de gérer son temps et ses activités et apporter des changements qui permettent de réduire le stress de manière durable plutôt que de chercher un répit de courte durée qui peut apporter des ennuis.

Si tu veux en savoir plus:

Techniques pour faire baisser le stress

Pour oser

Certaines personnes timides ou anxieuses lorsqu'elles sont en groupe peuvent être tentées d'utiliser l'alcool ou d'autres drogues pour se sentir plus à l'aise. Si dans un premier temps elles peuvent avoir l'impression d'avoir trouvé un « produit miracle », très vite elles s'apercevront que les substances ne règlent pas leurs problèmes, mais en créent de nouveaux. Tout le monde connaît la peur de faire le premier pas, le trac de se retrouver devant un public.

Oser s'affirmer, c'est un travail sur soi-même, bien plus durable et moins risqué que consommer. Parce que s'il faut à chaque fois consommer pour oser, le risque est important de ne plus pouvoir s'en passer.

Si tu veux en savoir plus sur ton stress et ton estime de soi:

Pour faire comme les autres

Certains consomment pour faire comme leurs ami·e·s, pour imiter certaines personnes, pour suivre une mode. On est plus influençable lorsqu'on est en groupe parce qu'il peut y avoir des pressions directes.

Par exemple un·e pote qui te propose de boire ou de fumer. Tu peux avoir envie de le suivre, mais tu peux aussi ne pas oser refuser. Parfois pour trouver sa place dans un groupe, tu peux te sentir dans l'obligation d'accepter parce qu'il n'est pas toujours facile de s'affirmer et de dire non.

Alors mieux vaut choisir les personnes avec qui tu traînes, c'est un moyen d'éviter de se retrouver dans des situations trop difficiles à gérer.

Si tu veux en savoir plus:

Pour résoudre les problèmes

Il y a aussi des personnes qui vivent des problèmes, des situations difficiles et qui cherchent dans la consommation une manière d'oublier leurs malheurs ou de calmer leur douleur. Elles prennent des drogues comme on prend un médicament, pour se sentir mieux.

Or aucune drogue ne résout de problèmes, au contraire généralement ça en crée. Consommer peut permettre d'oublier momentanément ses ennuis, cela anesthésie ce qu'on ressent, mais lorsque l'effet disparaît, les problèmes sont toujours là !

Mieux vaut demander de l'aide autour de soi, à sa famille, un ami, une copine ou une personne de confiance pour chercher des solutions qui libèrent et permettent de se sentir mieux.

Si tu veux en savoir plus:

Aider un proche qui consomme

En parler

Pour donner une bonne image

Consommer ou ne pas consommer, est en lien avec sa propre image, celle qu'on aimerait construire et montrer de soi-même. On peut vouloir avoir l'air cool en allumant une cigarette, on peut vouloir prouver sa résistance en montrant qu'on tient mieux l'alcool que les autres ou encore vouloir montrer son courage en bravant certains interdits. Parfois on aimerait paraître plus âgé·e, mais mieux vaut changer de coiffure et de vêtement que de commencer à fumer.

Pour donner une bonne image de soi, il faut avoir confiance en soi, et cela aucun produit ne peut l'apporter.

Pour être curieux-euse

Avoir envie de voir ce que c'est, ce que cela fait, à quoi ça ressemble, c'est normal dans une certaine mesure. De nombreux·euses jeunes ont ainsi essayé de fumer, de boire, pour voir ce que c'était, ce que cela procurait comme effets, par curiosité. Il faut savoir ensuite s'arrêter et parfois savoir aussi faire confiance à l'expérience des autres et ne pas essayer soi-même.

On peut trouver d'autres moyens de satisfaire sa curiosité et d’acquérir de nouvelles compétences.

Pour faire de nouvelles expériences

Avoir envie de vivre de nouvelles expériences, de ressentir de nouvelles sensations, si possible intenses, est souvent recherché à l'adolescence et permet de mieux se connaître. Mais c'est aussi prendre des risques de flirter avec ses limites et cela comporte certains dangers.

C'est le cas notamment en consommant certains produits, en consommant trop, en faisant des mélanges.

Mieux vaut avoir toutes les informations pour connaître les risques et réfléchir s'il y a des moyens de les réduire.

Et parfois, il faut savoir renoncer parce que le risque est trop grand !

  • Autour de la consommation

Articles liés

Questions liées