Qu'est-ce qu'une drogue?

Dernière modification: 11 décembre 2018

On appelle "drogue" toute substance qui agit sur le cerveau et en perturbe le fonctionnement (sensations, perceptions, humeurs, motricité).

Une drogue a la particularité de pouvoir entraîner une dépendance physique et/ou psychique. Ainsi sous le mot "drogue", on parle aussi bien des drogues illégales (cannabis, héroïne, cocaïne) que des substances légales comme le tabac, l'alcool ou les médicaments.

Différence entre drogue et stupéfiant ?

Toutes les drogues ne sont pas des stupéfiants.

En fait on appelle "stupéfiants", les drogues inscrites sur une liste régulièrement tenue à jour par Swissmedic, l'institut suisse des produits thérapeutiques. Il s'agit à la fois des drogues dites "illégales" comme la cocaïne ou l'héroïne et d'un nombre important de substances utilisées à des fins médicales ou thérapeutiques comme la morphine.

L'usage de ces produits est soumis à des mesures de contrôle strictes qui varient d'une substance à l'autre.

Que signifie être dépendant·e ?

"Être dépendant·e", cela veut dire ne plus arriver à contrôler sa consommation malgré les conséquences négatives connues. On peut être dépendant·e d'une substance (alcool, tabac, drogues illégales) ou d'un comportement (jeu en ligne, internet par ex.).

On parle de dépendance physique lorsque le corps s'est habitué à une substance dont il a besoin pour fonctionner. Si on diminue ou arrête de consommer cette substance, des symptômes de sevrage apparaissent (=être en manque).

On parle de dépendance psychique lorsqu'une personne ne peut plus imaginer vivre sans les effets de la drogue. Elle se sent obligée de consommer et toute sa vie se construit autour de sa consommation. La dépendance est une maladie complexe qui modifie le fonctionnement du cerveau.

Certains psychotropes mènent plus vite à la dépendance que d'autres, mais certaines personnes sont également plus susceptibles de développer une dépendance que d'autres.

Le contexte et le mode de consommation jouent aussi un rôle.

Les effets

On peut classer les différentes drogues en trois catégories selon leurs effets sur le cerveau :

  • Les stimulants augmentent le niveau d'éveil et l'activité générale du cerveau et accélèrent son fonctionnement. Le·la consommateur·trice se sent alors plus vif·ive et plus énergique. Dans cette catégorie sont compris  le café, la nicotine, la cocaïne, les amphétamines, et l'ecstasy.
  • Les perturbateurs faussent la perception de l'environnement et de la réalité. On y classe le cannabis, les hallucinogènes (champignons, LSD), l'ecstasy, les colles et solvants.

L'ecstasy fait partie à la fois des stimulants et des perturbateurs.

  • Les dépresseurs ralentissent le fonctionnement du système nerveux. Le·la consommateur·trice se sent relaxé·e. Font partie de cette catégorie l'alcool, les somnifères et les tranquillisants, l'héroïne et les autres opiacés.

La dangerosité

Il est difficile d'établir une liste des différentes drogues selon leur dangerosité, car il s'agit

  • d'UNE consommation
  • par UN individu
  • dans UN contexte particulier

et que les dangers d'un produit dépendent aussi du·de la consommateur·trice, du mode de consommation et de la fréquence à laquelle la substance est consommée.

  • Qu'est-ce qu'une drogue?

Articles liés

Questions liées