À l'aide, le jeu de hasard devient un problème!

Dernière modification: 19 Décembre 2018

Tu es personnellement concerné·e:

  • Parles-en avec quelqu’un en qui tu as confiance (famille, ami·e·s, connaissances, enseignant·e·s). Parle aussi avec une personne adulte en qui tu as confiance
  • Informe-toi sur les possibilités d‘aide

Tu connais quelqu’un qui se met en danger:

  • Parle avec cette personne de l’inquiétude que tu as pour elle.
  • Comme il est difficile de s’avouer qu’il y a un problème ou une dépendance, il est recommandé de ne pas formuler des accusations comme: « Je vois bien que tu es dépendant·e, que tu as un problème. Avoue que tu as un problème. »
  • Parle au contraire de toi : « Je suis inquiet·ète pour toi parce que tu manques toujours plus souvent l’école. Je vois que tu ne t’intéresses plus qu’au jeu. »
  • Essaie de motiver la personne à parler avec une personne adulte en qui elle a confiance et à lui demander un soutien.
  • Indique à la personne les différentes possibilités d’aide

Si tu as besoin d'aide, tu trouveras des informations dans les liens ci-dessous, et une ligne téléphonique gratuite:

Stop jeu

Addiction Suisse

SOS jeu ligne d'aide gratuite et anonyme: 0800 801 381

Quand dois-je m'inquiéter pour quelqu'un?

Si tu connais une personne qui a un problème avec les jeux de hasard, elle essaiera de le cacher parce qu’il n’est pas facile de s’avouer à soi-même que l’on perd le contrôle de quelque chose. A cela s’ajoute souvent la honte d’avoir dépensé beaucoup d’argent.

Lorsque le jeu de hasard se transforme en problème, il devient souvent ce qui est le plus important dans la vie : plus important que les ami·e·s, la famille ou l’école. Pour cacher que son problème avec les jeux de hasard, on peut mentir, manquer l’école etc...

  • Dépendance sans produit
  • Dépendance sans produit
  • Jeux de hasard

Articles liés

Questions liées