Contraception, drogues et médicament

Dernière modification: 13 Décembre 2018

Le cerveau commande tout le corps, dont les organes génitaux et les sens. Les drogues agissent sur le cerveau et en particulier sur la vigilance, en la diminuant.

Une des conséquences peut être "d'oublier" d'utiliser un préservatif. Dans ce cas, il y a réellement un danger d'attraper une IST (infection sexuellement transmissible) ou d’engendrer une grossesse sans l’avoir voulu.

Il y a aussi un autre risque, potentiellement destructeur : certain·e·s jeunes consomment du cannabis ou de l'alcool ou d'autres substances en espérant avoir plus d'assurance pour faire l'amour. La possibilité d'un engrenage vers une consommation systématique avant de faire l'amour existe bel et bien.

Chez les filles : le tabac est aussi un risque supplémentaire d'IST, car il accumule des toxiques dans la glaire cervicale présente au niveau du col de l'utérus et peut le fragiliser.

Chez les garçons : fumer quelques cigarettes avant de faire l’amour peut aussi avoir une influence négative sur l’érection et la rendre moins performante.

Articles liés

Questions liées