Société et trouble du comportement alimentaire

Dernière modification: 6 Décembre 2018

D’après une étude de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP, en 2010), 3.5% de la population suisse souffre ou a souffert au cours de sa vie d’un ou de plusieurs formes de trouble du comportement alimentaire (anorexie mentale, boulimie ou hyperphagie boulimique). Ce chiffre est élevé ! Il en ressort aussi que les femmes sont presque 4 fois plus concernées (5.3%) que les hommes (1.5%).

Plusieurs éléments peuvent expliquer en partie ce phénomène, essentiellement observé dans les pays où la société de consommation est dominante et où les pensées sur l’alimentation ont beaucoup évolué, comme ici en Suisse.

Pression de la maigreur

Difficile d'échapper à cette sorte de dictature de la mode minceur qui touche tout le monde. Des sondages* ont montré qu’en Suisse alémanique, les adolescentes sont majoritairement insatisfaites de leur image corporelle. Cela ne signifie pas forcément qu'elles vont développer un trouble alimentaire.

Mais il est certain que ce contexte culturel joue un rôle important dans cette évolution. Aujourd'hui, la nourriture est devenue un moyen facilement utilisé pour exprimer ses difficultés.

*L’image corporelle chez les adolescents de Suisse alémanique. Résultats d’une enquête. novembre 2015

Mode et médias

As-tu déjà remarqué à quel point les mannequins dans les magazines, les top-models et les stars semblent tous·tes sorti·e·s d'un même moule ? Bien sûr, chacun·e possède ses particularités personnelles, mais la grande majorité affiche le même genre de silhouette et de look à la limite de la maigreur.

Les mannequins que tu vois dans les défilés de mode sont souvent au-dessous d'un poids de santé.

Cette minceur est une exigence qui n'a pas grand-chose à voir avec la beauté.

Elle permet avant tout aux stylistes de mettre en valeur les vêtements qu'ils créent, et que bien souvent personne ne pourra jamais porter !

La maigreur des mannequins a déjà soulevé de nombreuses interrogations : plusieurs sont d'ailleurs mort·e·s, pris·e·s dans un engrenage fatal. Suite à cela, l'Espagne a décidé d'interdire de défiler aux mannequins qui présentent un poids en dessous d'un IMC et d'autres pays envisagent de prendre la même mesure.

A ton avis, quel est le poids normal à l'adolescence ?

Des images manipulées et présentées comme une réalité

Il ne faut pas non plus se laisser tromper par les images vues dans les magazines aujourd'hui, les programmes informatiques permettent de faire toutes les modifications voulues sur les photos. La plupart des images ont été retouchées : on gomme un peu là, on rajoute un peu ailleurs...

Et ainsi, on crée de manière totalement artificielle l'image d'un mannequin "parfaitement mince". Ne te laisse pas duper, et garde un œil critique!

La mode de la minceur-maigreur: d'abord un marché!

A force d'entendre qu'il faut maigrir et d’être influencé·e·s par les nombreuses images de la publicité, la tentation peut être grande d'acheter des crèmes-minceur, des gélules miracles ou d'essayer les nouveaux régimes à la mode. A la fin, c'est surtout le porte-monnaie qui s'allège, pour des résultats décevants.

Dans notre société d'hyperconsommation, quelques un·e·s ont trouvé là un moyen très efficace de gagner beaucoup d'argent : en répétant qu'il faut maigrir et en ayant sous les yeux des images de mannequins aux corps retravaillés, donc irréels, ils jouent sur la frustration et l’envie que cela provoque chez chacun·e. Pour essayer de ressembler à ces modèles artificiels, il est tentant d'acheter des produits qui promettent un corps de rêve. Tout cela est assez tordu.

Prendre conscience de ces manipulations te permettra de poser un œil critique sur ces publicités ou sur les derniers régimes présentés.

Alimentation en abondance

Dans la société actuelle, le choix au niveau de notre alimentation est immense : la publicité, les emballages, tout est fait pour donner envie d'acheter. D'une part les médias parlent tout le temps de nourriture, d'autre part une forte pression est subie liée à l'image et à l'apparence : les magazines, les émissions TV, les modèles proposés poussent à croire que pour réussir et avoir du succès, il faut être mince et faire des régimes.

De plus, par manque de temps, les repas n'occupent plus que rarement une place centrale dans les familles. Beaucoup ont tendance à se nourrir rapidement avec une alimentation pas toujours très équilibrée. Si tu veux des conseils pour équilibrer ton alimentation:

Une alimentation équilibrée

Trop de choix, des repas désorganisés et une grande pression pour être mince : difficile de s'y retrouver et de savoir comment faire pour bien faire.

Articles liés

Questions liées