Ciao.ch

Le harcèlement à l'école

Dernière modification: 29 juin 2022

Le harcèlement est une forme de violence répétée qui vise à isoler la personne. Cela peut être sous forme de moqueries, bousculades, coup de pieds, insultes, rumeurs, en bref tout ce qui peut rabaisser l’autre dans le but de le·la déstabiliser et de le·la détruire psychologiquement petit à petit pour garder la supériorité.

Parler est l’unique moyen de sortir de cette relation de violence !

La plupart du temps, la personne harcelée ne dit rien par honte ou sentiment de le mériter ou bien de culpabilité et reste seule, ce qui la fragilise. C’est ce que recherchent les harceleur·euse·s !

Se faire harceler peut arriver à tout le monde. Pour les personnes qui harcèlent, il y a toujours une bonne raison de se moquer comme la couleur des cheveux, la marque des baskets, les résultats scolaires, etc.

À l’école, l’intervention d’un·e médiateur·trice, ou infirmier·ère, ou professeur·e, ou psychologue est indispensable. Le mieux est de ne pas attendre d’être à bout, mais de pouvoir, oser en parler à un·e adulte.

Souvent des témoins ont leur part de responsabilité aussi. Si tu es témoin de harcèlement, tu dois aller en parler à un·e adulte : l’enseignant·e, l’infirmier·ère scolaire, le·la médiateur·trice, ou intervenir directement, mais ne pas rester spectateur·trice du harcèlement.

Si d’un côté comme de l’autre il peut y avoir de la souffrance, cette situation n’est pas tolérable et elle est punissable légalement.

Bouc émissaire, racket ?

Le bouc émissaire est une personne sur laquelle on fait retomber la responsabilité d'un échec, d'un événement malheureux. Le bouc émissaire devient rapidement le·la souffre-douleur d'une classe, sur lequel les autres élèves s'acharnent parfois violemment, et cela peut être tragique. Les conséquences pour sa santé sont souvent graves : isolement du reste du groupe, échec scolaire, retournement de la violence contre soi (automutilation), voire même des tentatives de suicide.

Si tu subis du racket à l'école ou si tu es le·la bouc émissaire de ta classe, il te faut briser la loi du silence.

Parles-en maintenant avec ton·ta prof, le·la médiateur·trice de ton école ou encore tes parents. Les personnes qui t'intimident utilisent la peur pour exercer sur toi une emprise totale. Les menaces du genre : « si tu en parles, on te frappe » ou encore « ne le dis à personne, sinon on s'attaque à ton ami·e, à ton petit frère, ta petite sœur etc. » te font certainement très peur. C'est normal, car c'est le but recherché.

Rappelle-toi

  • Les personnes qui te menacent risquent très gros. Tout comme toi, ils·elles ont des parents qui ne vont pas être du tout content d'apprendre leurs bêtises. En plus, ils·elles encourent de très lourdes sanctions scolaires (punitions, heures de retenue, voire exclusion pour les cas les plus graves) et pénales si tes parents portent plainte (amendes, journées de travaux d'intérêt public, voire placement pour les récidivistes). Tu comprends peut-être mieux maintenant pourquoi ils·elles ont peur que tu parles.
  • Harcèlement
  • Violence à l'école

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

C'est comment l'orgasme ?

Pas tout le monde vit l’orgasme de la même façon, mais en général, il se différencie du reste du plaisir ressenti pendant le rapport sexuel. Une spécialiste en santé sexuelle t'en dit un peu plus.

Confronté·e au cyber-harcèlement: que faire ?

Des vidéos de toi diffusées sans ton accord, des commentaires moqueurs ou des messages menaçants: le cyber-harcèlement peut prendre plusieurs formes.