Ciao.ch

Harcèlement entre jeunes: où? quand? comment?

Dernière modification: 7 novembre 2018

Il se passe entre élèves, en classe, à la gym, dans les vestiaires, les couloirs, dans la cour d’école, sur le chemin de l’école et se poursuit même sur les réseaux sociaux. En fait, il se passe surtout à l’insu des adultes !

Une situation de harcèlement en milieu scolaire met trois types d’acteur·trices·s en relation :

D’abord, il y a les intimidateur·trice·s, c’est-à-dire les jeunes qui pratiquent le harcèlement. Ils·elles sont souvent en groupe. D’ailleurs, ce type de situation démarre généralement lorsque les auteur·e·s cherchent à amuser leurs copain·ine·s, à être reconnu·e·s d’eux·elles.

Ensuite, il y a la cible, celle qui est visée par le harcèlement. Elle est souvent isolée quand l’acte se produit. Elle est presque toujours dans l’incapacité de se défendre elle-même.

Enfin, il y a les témoins. Leur rôle est d’une grande importance dans ce type de phénomène car sans eux·elles, il n’aurait tout simplement pas lieu. La bonne nouvelle, c’est qu’ils·elles ont aussi le pouvoir de renverser la situation !  

Parmi les témoins, on distingue deux catégories : celle des témoins dits "actif·ive·s", ou suiveur·euse·s, c’est-à-dire celles·ceux qui soutiennent et qui rient avec. Et celle des témoins dits "passifs", c’est-à-dire celles·ceux qui savent, ne rient pas, mais ne font rien pour s’opposer pour autant. En fait, ils·elles participent, même sans le vouloir.

Vidéo Hurt Boy - Court métrage sur le harcèlement

  • Harcèlement

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Que faire quand on est pas bien ?

Je ne sais pas où me mettre, je ne sais pas à qui parler, je ne sais pas quoi faire de moi-même en attendant que « ça » passe… Tu t’es déjà dit ce genre de chose ? > Retrouve notre page ressources ici

Érections trop fréquentes, c’est normal ?

Il est normal pendant la puberté d'avoir de très fréquentes érections parfois gênantes. Une spécialiste en santé sexuelle t'explique pourquoi.