Déprime, blues

Dernière modification: 6 Décembre 2018

Être triste et morose de temps en temps fait partie de la vie : c'est une réaction normale à une séparation, un deuil, un échec, des difficultés momentanées.

Mais lorsque la déprime s'installe et dure,

  • lorsqu'on n'a plus envie de rien,
  • qu'on s'isole, que rien ne fait plaisir,
  • que l'on se sent inutile, qu'on broie du noir,
  • ou même qu'on a envie d'en finir avec la vie,

alors, il faut réagir.

Réagir, c'est d'abord en parler. Ne pas garder pour soi sa déprime. La partager avec quelqu'un en qui l'on a confiance, c'est déjà commencer à aller mieux. Dans certains cas, surtout si la situation dure et si elle devient intenable (par exemple avec des idées de suicide), il ne faut pas hésiter à consulter un·e professionnel·le (médecin, infirmier·e scolaire, médiateur·trice, psychologue, etc.) qui pourra fournir un appui momentané ou sur la durée.

Consulter un·e "psy" ne signifie pas être fou·folle mais simplement reconnaître qu'on a besoin de l'aide de quelqu'un qui a l'habitude de ces problèmes. Parfois, une personne qui nous est proche peut nous orienter ou nous donner une adresse. Ou dans d'autres cas, on peut soi-même aider un·e ami·e en lui proposant de voir quelqu'un.

La consultation d'un·e psy n'implique pas toujours un suivi de longue haleine. On peut consulter pour un simple bilan 2 ou 3 fois : c'est parfois suffisant pour se sentir mieux et de redémarrer.

Si tu veux en savoir plus:

Dépression, déprime ou tristesse?

  • Dépression et suicide
  • Santé mentale

Articles liés

Questions liées