Développement des seins

Dernière modification: 13 décembre 2018

La taille et la forme des seins sont très variables d'une jeune fille à l'autre. En général, cette croissance est terminée deux ans après les premières règles mais la forme des seins peut encore se modifier. Quelques fois, au cours de la croissance, les seins ne grandissent pas de manière symétrique.

Par exemple, un sein est plus rapide que l'autre, l'un est plus gros que l'autre, l'un a un mamelon proéminent et l'autre invaginé, c'est-à-dire incurvé sans pointe. Généralement, cette différence disparaît à la fin de la puberté. Dans de rares cas, les seins restent asymétriques. Si c'est ton cas, et que cela te gêne énormément, parle-en à ton·ta médecin.

Comme toute chose dans la nature, tous les scénarii existent! Parfois, les seins sont peu développés ou au contraire vraiment rebondis. Certains semblent regarder le ciel, d'autres regardent droit devant eux ou vers le sol, cela dépend aussi de la posture du dos. Dormir sur tes seins n'aura pas d'influence sur leur développement.

Au début, quand les seins poussent, il arrive de sentir comme une boule dure, très sensible et dormir sur le ventre devient désagréable, voire impossible. Un choc à cet endroit peut être très douloureux. Cette grande sensibilité disparaîtra petit à petit.

Le développement des seins est décidé par les gênes inscrit dans chaque fille, on ne peut pas volontairement changer leur développement. Certaines filles ont des seins plutôt petits, d’autres plus gros. Cela ne change ni leur sensibilité aux caresses, ni leur beauté, ni plus tard la possibilité d’allaiter un enfant.

La prise de la pilule n'a aucun effet sur la croissance et le volume des seins.

Certaines jeunes filles ont des seins très petits, voire pas de poitrine du tout. Cela ne les empêche pas d'être très féminines et de pouvoir allaiter plus tard leurs enfants si elles le désirent. Chez la femme, il n'existe aucun traitement par médicament qui fasse grossir les seins.

Certaines jeunes filles ont une poitrine volumineuse qui peut les gêner dans leur vie quotidienne (pour la pratique d'un sport par ex.) et/ou leur faire mal au dos. Dans certaines situations, une réduction mammaire peut être envisageable. Cette opération est pratiquée par des spécialistes en chirurgie plastique et peut être remboursée par les caisses maladies dans certaines conditions. Tu peux en discuter avec ton·ta médecin qui pourra te conseiller.

  • Fille: corps et puberté

Articles liés

Articles intéressants