Consommations abusives: une forme de violence?

Dernière modification: 11 décembre 2018

Ton corps est la "maison" dans laquelle tu passes toutes tes journées et tes nuits, durant toute ta vie.

Les consommations abusives sont toutes les formes de consommation de produits, même alimentaires, qui vont à l'encontre de la santé.

Si les joints et l'alcool sont peu nocifs à faible dose, ils deviennent dangereux en cas d’abus. C'est une chose repérée intuitivement : en consommant de fortes quantités d'alcool, on sent rapidement le mal fait au corps. Avec les joints, c’est plus lent mais l'abus entraîne aussi des problèmes de santé.

Si tu consommes trop ou n'importe quoi, tu agresses ton corps.

Il arrive aussi de mal se nourrir, trop ou trop peu (troubles alimentaires tels que la boulimie ou l'anorexie) ce qui montre que quelque chose se manifeste au détriment de son corps. On mange habituellement avec le sentiment de faim : si tu ignores ta faim en ne mangeant presque pas ou au contraire en mangeant d'énormes quantités, alors tu te fais violence, psychiquement et physiquement.

Alors que si tu prends soin de ton corps, tu n'apprécieras pas de répéter ces expériences trop dures.

Se faire mal avec drogues et alcools

Derrière le « binge drinking » à répétition, les « bédos » entre ami·e·s et les « ecstasys » en club, il se cache peut-être bien quelque chose d'autre. Consommer de l'alcool ou des drogues n'est pas sans risque pour la santé.

  • A court terme, les conséquences peuvent être dramatiques : accidents de circulation, comas éthyliques, overdoses, bads trips, violence, agressions sexuelles et relations sexuelles non protégées
  • A moyen et à long terme, ils peuvent causer des dégâts irréversibles sur presque tous les organes du corps.

Boire de l'alcool ou fumer un joint pour faire la fête entre ami·e·s, pour oublier ses soucis quotidiens, pour vaincre sa timidité ou prendre des drogues « juste pour essayer », pour « le fun » sont souvent les raisons invoquées. Mais les personnes qui consomment régulièrement de l'alcool ou de la drogue le font bien souvent plutôt à cause d'une mauvaise estime d'elles, de problèmes relationnels, de pressions de l'entourage ou encore à cause d'une vie stressante.

Il s'agit donc, dans ce genre de cas, d'une véritable destruction plus ou moins consciente et qui peut malheureusement mener jusqu'à la mort.

N’oublie pas que la consommation de cannabis et autres drogues dites « dures » est condamnée par la loi et que l'alcool de fermentation (bière, vin, cidre, etc.) est interdit à la vente au moins de 16 ans, de même que l'alcool de distillation (alcool fort, alcopops, etc.) au moins de 18 ans.

Si tu veux en savoir plus:

Pourquoi arrêter de consommer?

  • Autour de la consommation
  • Violence contre moi

Articles liés

Articles intéressants