Accès hyperphagiques

Dernière modification: 6 décembre 2018

L'accès hyperphagique (que l'on appelle aussi binge eating disorder) se caractérise par des crises de boulimie sans vomissement, prise de médicaments, etc (les comportements compensatoires pour compenser la prise de nourriture).

Les personnes qui en souffrent peuvent manger de grandes quantités de nourriture de manière très rapide, bien au-delà de leur faim.

Elles ont le sentiment de ne plus pouvoir s'arrêter.

Ces crises de boulimie se font le plus souvent en cachette et provoquent des sentiments de honte et de culpabilité, renforcés par le fait qu'elles entraînent généralement une prise de poids qui peut parfois être rapide et importante et mener jusqu'à l'obésité.

Symptômes

Contrairement à la boulimie, la personne qui souffre d’accès hyperphagiques ne va pas chercher à éviter la prise de poids en se faisant vomir ou en faisant du sport à outrance.

Ainsi elle peut prendre beaucoup de poids et rapidement.

Souvent, elle fait des régimes pour perdre le poids qu’elle prend. Elle va faire des crises le plus souvent quand elle ne se sent pas bien et elle va généralement se cacher pour le faire.

Les personnes qui souffrent d’accès hyperphagiques n'ont pas une haute opinion d'elles-mêmes (estime de soi): elles sont préoccupées de manière excessive par leur apparence et angoissent à l'idée de prendre du poids. Elles ont une grande honte de leur corps. Elles ont tendance à s'isoler et peuvent sombrer dans une profonde dépression.

Suis-je hyperphagique?

Le fait d'avaler une plaque de chocolat ou un paquet de biscuits ne signifie pas que tu as des accès hyperphagiques. Le fait de grignoter toute la journée non plus.

Pour certaines personnes, le fait de manger ainsi peut donner la fausse sensation de calmer le stress, une frustration ou un chagrin par exemple. Cela peut aussi être la conséquence d'une trop grande privation due à des régimes le plus souvent inutiles.

Mais si cela se passe au moins une fois par semaine, que tu as l’impression de perdre le contrôle, que tu manges une telle quantité et tellement vite que tu en as très mal au ventre, et surtout, si tu ressens un grand mal-être, alors c'est probablement plus qu'une fringale passagère.

  • Alimentation
  • Santé mentale

Articles liés

Questions liées