Ciao.ch

Je suis à bout émotionnellement

15 juin 2022

Question (Fille / 2006)

Je n’en peux plus je suis à bout émotionnellement, je suis en colère et je ne sais même pas contre quoi, j’ai donné des coups de poing dans mon armoire pour aucune raison, plus rien ne me touche mais dès qu’on me fait une remarque je me met dans tous mes états, ma colère prend le dessus et je pleure de rage.

Autrement je ne pleure jamais, j’ai l’impression de ne plus avoir d’émotions. Je ris mais c’est comme si je n’étais plus vraiment dans mon corps. Des fois je suis là sans être là. Tout me fatigue, j’avais prévu de faire une sortie à la piscine avec des amies mais j’ai annulé au dernier moment, manque de motivation.

Je suis épuisée alors que je dors huit heures par nuit et pour ne rien arranger je suis en plein examen, je ne pense pas que tout ça y soit lié en tout cas pas le colère, ça fait bien un an que je la ressens et toujours après j’ai un sentiment de mal-être intense. Dans ces phases lorsque je suis seules je frappe dans des meubles, j’ai peur de vraiment me faire mal un jour, même si je sais que je n’irai pas jusqu’à l’auto mutilation j’y ai déjà pensé, j’ai même plusieurs fois appuyer un couteau sur mon bras jusqu’à en avoir une petite marque mais jamais jusqu’au sang.

Tant que je suis occupée à faire quelque chose ça va, mais dès que je ne fais rien ce sentiment de mal être et cette colère reviennent.
Je n’en peux plus.

  • Estime de soi
Réponse

Bonjour,

Tu vis beaucoup de colère en ce moment ainsi que des moments où tu te sens vide et déconnectée de tes émotions et de ton corps. Tu as déjà pensé à te faire du mal, et cela te fait peur.

Ce que tu décris montre que tu vis une période difficile et que tes émotions ont besoin de sortir. Face à ce besoin, le corps peut se protéger en s'empêchant de ressentir. On a alors l'impression de n'avoir aucune émotions, d'être déconnecté·e de son corps et de ses ressentis.

À d'autres moments, ces émotions peuvent devenir débordantes et ressortir de façon très intense. C'est ce qui semble se passer pour toi lorsque tu as ces moments de colère, des crises de larmes ou que tu as envie de te faire du mal. C'est peut-être une façon d'extérioriser cette souffrance qui est en toi et de la faire sortir, mais qui est très intense et difficile à vivre.

Tu as déjà pensé à te faire du mal, notamment avec un couteau, et tu as peur que cela t'arrive. En effet, l'auto-mutilation n'est pas une solution, car elle conduit souvent à un cercle vicieux dont il est difficile de se sortir seule. Il nous semble donc important que tu trouves d'autres moyens pour soigner cette souffrance en toi qui a besoin de sortir.

Tu as remarqué que lorsque tu t'occupes tu vis moins ce sentiment de mal-être. C'est super, cela montre que tu es capable d'explorer et tester des solutions pour t'aider à gérer ces émotions. Mais il nous semble en parallèle important que tu puisses aussi accorder de l'attention à cette souffrance en toi, pour qu'elle n'ait plus besoin de s'extérioriser en ressortant de façon intense et violente chez toi.

Cette souffrance et ces émotions difficiles ont besoin d'être entendues, comprises. Il est alors important que tu puisses rapidement te confier sur ce que tu ressens à une personne de confiance (ami·e, parent, psychologue scolaire, médecin...). Cela te permettra de mieux comprendre pourquoi surgit cette colère et comment la maîtriser, ainsi qu'apaiser la souffrance qui est derrière.

Tu peux aussi appeler le 147, une ligne d'écoute pour les jeunes gratuite et confidentielle, disponible 24h/24.

Nous te mettons en lien des articles qui pourraient t'intéresser.

Prends bien soin de toi, et à bientôt sur CIAO,

l'équipe ciao.


La colère
Automutilation

Dernière modification: 16 juin 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème