Relations et handicap

Dernière modification: 5 décembre 2018

Plusieurs questions peuvent se poser, comme par exemple : « Vais-je être accepté·e avec mon handicap ? » Ou encore, « Est-ce que l'autre aura peur de mon handicap et va se focaliser là-dessus sans forcément voir ce qu'il y a derrière ? ».

D'une manière générale, une personne en situation de handicap a le même droit à l'amour et à la tendresse que tous les adolescent·e·s du monde.

Une personne en situation de handicap peut tomber amoureuse d'une autre personne avec un handicap, mais également d'une personne qui n’est pas en situation de handicap.

Il n'y a pas de règle avec l'amour, mais il est important d'être honnête et clair avec l'autre et de parler de sa situation de handicap si elle ne se voit pas, par exemple.

Situation de handicap et relations avec les autres

Dans l'adolescence, les relations en général ne sont pas toujours faciles. Une personne en situation de handicap aura tendance à avoir deux sentiments : envie de se faire plein d'ami·e·s, mais aussi d'éviter toutes les relations pour ne pas souffrir.

Une personne en situation de handicap peut avoir tendance à considérer que tous les échecs relationnels, amicaux ou amoureux sont liés à son handicap.

Si toi aussi, tu as un·e ami·e en situation de handicap et que tu penses qu'il·elle ressent ce genre de sentiment, la meilleure façon de le rassurer sur ton amitié sincère serait d'en parler directement avec lui·elle.

  • Moi, toi et les autres

Articles liés

Articles intéressants