En parler ou garder le secret?

Dernière modification: 31 Mars 2020

Consommation personnelle

Si tu consommes régulièrement de l’alcool, du cannabis ou une autre substance, tu te poses peut-être la question d'en parler à tes parents ou à une autre personne de confiance ?

Dire ou ne pas dire à ses parents est un choix. Mais il est souvent compliqué de cacher sa consommation. Il y a des odeurs, des effets qui sont difficiles à masquer. Quand les parents apprennent « par hasard » que leur enfant consomme, ils peuvent se sentir trahis et perdre leur confiance en lui ou elle. Ils auraient préféré que leur enfant le leur dise directement.

Cacher sa consommation vient souvent de la peur de la réaction des parents ou de la peur de les décevoir. Mais les parents sont aussi là pour soutenir leurs enfants dans leurs difficultés. Parler à tes parents si tu as un problème avec ta consommation peut aider, même si cela demande du courage au départ !

Et si tu ne peux pas parler avec ton entourage, il est nécessaire de trouver une personne de confiance pour pouvoir te confier.

Consommation d’un∙e proche

«Je sais que ma sœur fume régulièrement du cannabis depuis environ 2 mois et j’ai peur qu’elle soit dépendante. Elle ne m’écoute pas et elle n’écoute personne. Je ne peux pas en parler à ma mère, car elle ferait une attaque, je ne sais pas quoi faire.

Ton frère ou ta sœur a un problème de consommation et tu te demandes si tu dois garder le secret ou en parler ? Si tu en parles, tu as l’impression de le ou la trahir et de faire du mal à tes parents. Mais en gardant le secret, c’est toi qui en souffres.

frere_soeur_plus_petite.jpg

Même si cela te semble compliqué, le mieux est d’en parler à tes parents. Ce n’est pas à toi de porter la responsabilité de la consommation de ton frère ou de ta sœur. Bien sûr, la nouvelle sera sûrement difficile à accepter pour eux dans un premier temps. Mais ils pourront ensuite prendre leurs responsabilités d'aide, pour le bien-être de toute la famille. Pour éviter les conflits avec ton frère ou ta sœur, tu n'oublies pas de l’avertir que tu vas en parler à vos parents.

Parfois les parents ignorent la consommation de substances de leurs enfants. Ils ne réalisent pas ce qu'il se passe. La consommation de ton frère ou de ta sœur n’est peut-être pas encore visible. Les parents peuvent aussi se sentir perdus, déçus, coupables. Chacun réagit différemment à une situation de crise.

Tu peux leur expliquer ce que cela te fait et pourquoi cette situation te rend malheureux·se, ce qui te dérange et les émotions que tu ressens. Tu peux réfléchir avec eux à comment faire pour que tu te sentes mieux. Si tu as des questions sur les substances, tu peux chercher avec eux des informations.

Si c’est un de tes parents qui consomme, nous t’encourageons vivement à en parler à ton autre parent ou à un∙e adulte en qui tu as confiance. Garder ce secret, c’est très lourd à porter.

Sur le site mamanboit.ch, tu trouveras des informations, des conseils et un forum pour en discuter avec d’autres jeunes qui sont dans la même situation que toi.

Articles liés

Questions liées