Communiquer, comment et pourquoi?

Dernière modification: 19 Décembre 2018

Tout le monde parle de communication : il faut communiquer en famille, en couple, avec ses amis, sur Internet, par téléphone portable, etc.

Quand on communique, on transmet des informations (exemple : « rendez-vous à 22 heures pour un cinéma ») mais aussi des émotions, des désirs et des besoins (exemple : « j’ai envie de te voir ce soir »). Il est impossible de ne pas communiquer.

Même quand on ne parle pas, on communique ; mais le risque d'être mal compris est plus grand. Un regard qui se veut juste sympathique peut être interprété comme séducteur et un geste un peu brusque peut être senti comme violent.

Il peut exister un grand décalage entre ce que l'on a envie de communiquer, ce qu'on finit par communiquer réellement et ce que l'autre croit avoir compris.

Parler reste le meilleur moyen d'être compris et de se faire comprendre. Cela permet de dissiper des malentendus et de transmettre plus clairement ses idées, ses besoins et ses émotions.

Voici trois points essentiels dans la communication avec tes parents :

  • La confiance est la base de toute relation saine. Si tu respectes tes engagements, tes parents continueront à te faire confiance. Petit à petit, ils verront que tu es responsable et te donneront plus d'autonomie. Par exemple, prouve-leur que tu peux respecter l'heure de rentrée, même si tu n'es pas vraiment d'accord.
  • Le respect de l'autre est un point essentiel. Etre capable de parler sans crier, d'écouter les autres, de prendre en compte leurs sentiments est important. Par exemple, t'asseoir près d'eux ou les regarder dans les yeux quand tu parles est une marque d'attention et de respect. Ensuite, tu pourras, à ton tour, leur donner calmement ton avis.
  • Chercher la négociation plutôt que la confrontation apporte en général des solutions satisfaisantes pour tous. Essaie de garder ton calme et de trouver le bon moment pour démarrer une discussion, quitte à prendre rendez-vous. Il est possible de ne pas être d'accord avec les autres sans pour autant claquer les portes !

Pour mieux communiquer, il est préférable de :

  • Parler de ses sentiments à soi. Par exemple dire : "je suis enthousiaste, triste, en colère, etc.".
  • Décrire calmement les faits déplaisants. Par exemple : "quand la musique est trop forte, cela me rend de mauvaise humeur".
  • Dire aux autres clairement ses besoins. Par exemple : "j’ai besoin d'avoir des amis pour lesquels je compte vraiment".
  • Exprimer ses désirs. Par exemple : "j’aimerais passer plus de temps avec toi".
  • Eviter les jugements de valeur comme "tu es toujours en retard", "tu ne comprends rien", et les reproches : "c’est toi qui.... C’est ta faute si...".
  • Essayer de se mettre à la place de l'autre. Par exemple : "ça me ferait quoi d'entendre ça ?".
  • Ne pas recourir à la violence comme taper, casser des objets ou insulter (la violence est souvent la conséquence de besoins non exprimés ou non reconnus).

Le conseil de famille

Pour régler les conflits en famille pourquoi ne pas proposer de faire un conseil de famille ?

Un conseil de famille est une sorte de discussion organisée où toute la famille se réunit pour parler des problèmes.

Il faut que certaines règles soient posées et respectées :

  • Chaque membre de la famille peut s'exprimer, dans le calme et le respect des autres
  • Quand un membre de la famille prend la parole, les autres l'écoutent, c'est un échange
  • Si tout le monde parle en même temps, tu peux proposer un objet qui représente la demande de parole
  • Pour avoir le droit de s'exprimer, il faut tenir l'objet dans la main ! Une fois choisi, l'objet (cela peut être un porte-clés, une peluche, etc.) reste le même si la famille se réunit à nouveau.

Bonne chance !

  • Amitié
  • Amour
  • Famille

Articles liés

Questions liées