Dire "non"

Dernière modification: 16 Janvier 2019

Quand je dis non c'est non !

«Si je refuse de coucher avec lui·elle, il·elle ne m’aimera plus.»

Dans un couple, on n’est pas toujours au même stade. Il arrive que l’un·e se sente parfaitement à l’aise avec la sexualité ou qu’il·elle soit très pressé·e d’en faire la découverte, alors que l’autre n’est pas encore prêt·e. Pour faire plaisir à l’autre ou par peur d’une rupture, il peut arriver d’accepter des relations sexuelles ou de céder alors que l’on n’en a pas vraiment envie. Faire l'amour avec quelqu'un est quelque chose de très intime. Le libre choix est indispensable pour que chacun·e y trouve son plaisir.

Quand un garçon ou une fille nous plaît, on a parfois envie d’aller un peu plus loin. On veut se toucher, s’embrasser, peut-être faire l’amour, ou pas. La sexualité est un domaine intime et personnel qui a une grande influence sur la vie de chacun·e.

Si tu t’écoutes, si tu as le respect de l’autre, cela te permet de te sentir bien dans une relation de confiance avec l’autre.

En ce qui concerne ton corps, c’est toujours toi qui décides. Tu peux décider de dire NON, tu peux décider de dire STOP à tout moment!

La pression, le chantage ou la contrainte sont inacceptables.

Tu peux avoir dit oui et puis finalement tu préfères NON, l’autre doit respecter ton choix. Même si tu as dit oui un peu avant, à tout moment tu as le droit de dire stop. Les choses vont peut-être trop vite pour toi et c'est ton droit de le dire et d'être entendu·e.

Si il·elle me répond NON ?

Celui qui propose doit considérer que ce n’est qu’une proposition et que si elle est refusée, il·elle doit l’accepter et peut-être la reprendre plus tard.

Je n'ai pas pu dire NON

Il peut arriver que tu n'arrives pas à dire clairement NON sous le coup de la peur, de la surprise ou autre. Mais ce n'est pas parce que tu n'as pas dit non que tu es consentant·e ou responsable de ce qui s'est passé! Toi seul·e sait ce dont tu as envie et connaît tes limites.

Articles liés

Questions liées