Ciao.ch

Je m'automutile et j'ai peur que ma mère le sache

10 mai 2022

Question (Non binaire / 2008)

L’hiver passé, j’ai commencé à m’automutiler, mais mon copain a vu mes cocatrices et m’a demandé de ne plus recommencer. Sauf que quand tu commences un truc, ça fait tellement de bien que tu veux continuer. J’ai pas envie d’en parler à un psy car j’ai peur qu’il en parle à ma mère.

  • Estime de soi
Réponse

Bonjour,

Tu as commencé à t'automutiler et ton copain t'a demandé d'arrêter. En effet, comme tu le décris, il est difficile d'arrêter seul·e de s'automutiler. Se faire du mal est un moyen d'extérioriser une souffrance, et cela peut procurer un certain soulagement temporaire. Mais celui-ci ne dure pas et amène souvent dans un cercle vicieux dans lequel tu sembles te trouver. 

Sortir de ce cercle vicieux implique de trouver d'autres moyens d'extérioriser cette souffrance, par exemple en pouvant mettre des mots dessus. C'est pour cela qu'il nous semble très important que tu puisses te faire aider par un·e professionnel·le, comme tu sembles déjà l'avoir envisagé. Ne reste pas seul·e avec cette souffrance, parler et se faire aider est essentiel pour te sentir mieux! 

Tu dis avoir peur de consulter un·e psychologue car tu ne veux pas que ta mère le sache. Ce que tu dis à un·e psy est protégé par le secret professionnel, et ne sera donc pas transmis à tes parents. Ce sont des questions que tu peux discuter avec le·la psy, ainsi que partager ton inquiétude que cela se sache dans ta famille. Pour consulter un·e psy, tu peux prendre contact avec le·la psychologue scolaire de ton école, ou un·e autre professionnel·le (infirmier·ère scolaire, médiateur·trice scolaire) qui pourront t'écouter en toute confidentialité et te rediriger si nécessaire. Leurs services sont gratuits, tes parents ne seront donc pas au courant. 

Tu peux discuter aussi avec eux de pourquoi tu as peur que ta mère le sache. Parfois, on s'imagine en avance la réaction des autres, mais il ne correspond pas toujours à la réalité. Par exemple, on peut avoir peur d'inquiéter un proche, alors qu'il est des fois soulageant pour la personne de comprendre le mal-être de l'autre et pouvoir l'aider. N'as-tu pas un·e adulte de confiance, ta mère ou quelqu'un d'autre, à qui tu pourrais te confier sur ce que tu traverses? 

Si tu as besoin de parler, tu peux aussi appeler le 147, un numéro gratuit, confidentiel et disponible 24h/24. 

Nous te mettons en lien des articles sur l'automutilation et les psy qui pourraient t'aider.

Prends soin de toi, et à bientôt sur ciao

l'équipe ciao.


Le·la psy, c'est qui?
Automutilation
Pourquoi se faire du mal?

Dernière modification: 12 mai 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème