Puberté: définition

Dernière modification: 31 Janvier 2019

La puberté, c'est la transformation de l’enfant vers l'adulte, aussi bien au niveau du corps que du cerveau, du son psychisme ou de son statut social. La puberté commence pour chacun·e au moment qui est le sien : il n'y a pas d'âge précis. Pour certain·e·s, elle débutera avant l'âge de 10 ans, pour la plupart des personnes vers l'âge de 12 ans et pour d'autres encore trois à quatre ans plus tard,

La puberté éveille une nouvelle activité dans une glande qui se situe à la base du cerveau (l'hypophyse). Cette glande produit alors ses hormones sexuelles : la progestérone et l'œstrogène chez les filles et la testostérone chez les garçons. Ce sont ces hormones qui provoquent toutes les modifications du corps lors de la puberté.

Sous l'action de ces hormones, chaque corps affirme peu à peu des caractéristiques uniques dans sa silhouette, ses formes, sa pilosité (poils) et son développement.

Les transformations internes

Cette période de transformation du corps dure plusieurs années. Ces changements (physiques, affectifs, cognitifs, sociaux, etc.) pour passer de l’enfant à l’adulte sont importants et peuvent être difficiles à vivre : il est fréquent que les adolescent·e·s se sentent mal dans leur peau, avec des humeurs qui changent souvent

Le miroir renvoie une image physique différente de celle de l'enfance, qui parfois ne plaît pas, et qui est souvent assez éloignée des modèles affichés par les magazines. Ce corps qui grandit et se transforme rapidement est parfois encombrant et maladroit. Il faut du temps pour l’ apprivoiser : des seins qui poussent et des hanches qui se marquent, des poils qui apparaissent et une taille qui change beaucoup en très peu de temps, l’apparition des premières règles ou des premières éjaculations.

Cela peut être un grand bouleversement, et les sentiments qui l’accompagnent sont extrêmement forts : la joie, la tristesse, les enthousiasmes, mais aussi la colère ou la révolte. Les émotions sont intenses : l’amour, le désir, les envies sexuelles, tout se bouscule. Tout cela peut perturber et déstabiliser.

L’entourage a parfois de la peine à suivre : la transformation de l’enfant en adolescent·e peut surprendre les parents. Ils doivent eux aussi s’adapter et ce n’est pas toujours facile pour eux non plus. Cela se passe parfois difficilement.

Parler avec tes parents de leur propre adolescence, leur demander de raconter des souvenirs peut t’apporter aussi des réponses à tes questions. Tu peux aussi essayer d’en parler avec tes grands-parents : « comment c’était quand mon père, ma mère étaient adolescent·e·s ? Quel genre d’ados étaient-ils? »

Les transformations externes

Un jour l'enfant découvre un poil sur son pubis, qui annonce les suivants : c'est un des premiers signes que le corps commence cette transformation appelée la puberté. La puberté se déroule sur plusieurs années ; elle commence pour chaque personne au moment qui est le bon pour elle : il faut attendre qu'elle vienne !

Certaines filles peuvent ressentir des douleurs nouvelles au bas-ventre, dans le dos et à la poitrine. Elles peuvent aussi parfois changer plus souvent d'humeur, sans toujours savoir pourquoi.

Les seins commencent à pousser. Le bassin de la fille (ses hanches) s'élargit, sa taille se marque. La vulve (sexe extérieur de la femme) devient plus grande, les petites et grandes lèvres grandissent. La couleur change un peu aussi. Des pertes blanches, ou sécrétions vaginales débutent puis viendront les règles. Il faut parfois attendre 6 à 12 mois après les premières pertes blanches pour que les règles arrivent. Des poils poussent sur le pubis, sous les aisselles, sur les jambes. L'odeur corporelle devient plus forte. Les points noirs et l'acné commencent à apparaître. La peau sécrète plus de sébum, qui est à l'origine de l'acné et des points noirs. Les cheveux deviennent parfois rapidement gras. Ce sont les hormones (progestérone et œstrogène) qui provoquent toutes ces modifications. La puberté s'arrête environ 2 ans après l'arrivée des règles.

Chez les garçons, la puberté débute en général par une augmentation de la taille des testicules et par l'apparition des premiers poils dans la région du pubis. Elle se déroule sur 3 ans environ. Comme les filles, le garçon peut être sujet à des sautes d’humeur pendant cette période.

Le corps grandit, les muscles se développent. Le thorax et les épaules prennent de la carrure. La moustache puis la barbe pousse. La voix devient plus grave, on dit qu'elle mue - ce qui peut être très gênant pendant une période, car la voix monte et descend sans que l'on puisse la contrôler. Cela finit par se stabiliser. La pomme d'Adam pousse.

Les spermatozoïdes sont fabriqués et les premières éjaculations se produisent un ou deux ans après le début de la puberté.

La peau devient plus grasse (sébum) et provoque des boutons (acné) et des points noirs. Les cheveux deviennent parfois plus vite gras.

Ce sont les hormones (testostérone) qui provoquent tous ces changements. La puberté dure environ trois ans. En trois ans environ, la taille du corps augmente de 20 à 25 cm, les poils poussent. Le pénis et les testicules prennent petit à petit leur taille adulte.

Certains garçons débutent leur puberté plus tard que leurs camarades, ce qui peut les gêner par rapport aux autres qui sont plus avancés. Mais démarrer plus tard n’est pourtant pas un désavantage : la phase de croissance dure plus longtemps, et en général on est au final plus grand que ceux qui ont commencé leur puberté plus tôt. Chez certains garçons, la puberté peut durer jusque vers 20 ans.

En résumé : il ne faut pas s'en faire, tout le monde finit par avoir une période de puberté durant laquelle son corps se transforme en corps d'adulte - et rien ne peut être fait pour aller plus vite que ce que la nature a décidé. Si tu te fais du souci à ce propos, n'hésite pas à en parler à l'infirmier·ère scolaire ou à un médecin.

Articles liés

Questions liées