Faim ou pas?

Dernière modification: 9 Octobre 2018

Dans la société occidentale, il y a toujours de la nourriture à disposition, et reconnaître les signaux que donne  son corps n’est pas toujours facile. Parfois ce sont des habitudes culturelles qui incitent à finir à tout prix son assiette, d’autres fois la vue des aliments ou le réflexe de manger dans certaines situations (stress, tristesse, ennui, solitude etc.) poussent à manger sans faim.

  • Avoir faim se ressent au niveau de l'estomac (crispation, gargouillis, par exemple) et indique qu'il est temps de passer à table.
  • Avoir envie de manger ou avoir de l'appétit est tout différent : cette sensation incite à manger un aliment précis plutôt que d'autres, sans faim, juste par recherche du plaisir. Il arrive alors de manger au-delà de ce dont le corps a besoin
  • Être rassasié est un signal qui indique que l’estomac a suffisamment reçu et qu’il est possible d’arrêter de manger pour attendre le repas suivant. Il est plus facile de ressentir cette satiété (avoir assez mangé) lorsque l’attention est dirigée vers soi et non pas concentrée sur l'émission de télévision, le smartphone ou autre. Manger lentement permet aussi de percevoir la satiété dès qu’elle apparait en ayant mangé moins que la nourriture est engloutie à toute vitesse.

Essaie d'être attentif·ive à ce qui se passe en soi : mange lorsque tu as faim, arrête-toi lorsque tu es rassasié·e et attend d'avoir vraiment faim pour manger ce qui te fait juste envie.

C'est une manière de manger ce dont tu as réellement besoin, de la même façon que tu mets un pull lorsque tu as froid et l'enlèves lorsqu'il fait chaud, sans tenir compte des publicités pour les bikinis lorsqu'il neige.

Grignotages

Grignoter entre les repas coupe l'appétit pour le repas suivant et si tu ne manges pas aux repas, tu auras envie de grignoter entre les repas : c'est un cercle vicieux.

L'ennui, c'est que ce ne sont pas les mêmes aliments entre les repas que lors d'un menu cuisiné. Un paquet de brownies, un demi bac de glace, un paquet de chips ou trois yogourts ne remplacent pas la tranche de rôti de dinde ou les haricots que l’on aurait eu plaisir à manger à midi si on avait eu faim.

D'ailleurs, tu l'as peut-être remarqué, souvent ces visites du réfrigérateur ou des armoires ont lieu lorsque tu t'ennuies, que tu ressens du stress ou de la contrariété, mais pas vraiment parce que tu as faim. Les publicités donnent envie et incitent à manger sans nécessité.

Il est conseillé d'avoir un rythme alimentaire, c'est à dire de manger trois repas par jour (et tu n’es pas obligé·e de prendre ton déjeuner dès que tu as mis un pied hors du lit), que tu peux compléter par des collations si tu as faim entre les repas : c'est la meilleure manière de couvrir tes besoins alimentaires tout en ne mangeant pas trop. Pour trouver ou retrouver ce rythme alimentaire :

  • Il faut se poser la question "Ai-je faim ou seulement envie de manger ?" avant de grignoter,
  • Et essayer d'arriver aux repas en ayant faim

et tu n'auras peut-être même plus envie de manger entre les repas. La glace ou les biscuits sont délicieux en fin de repas et quelques-uns suffisent pour être totalement rassasié·e.

Articles liés

Questions liées