Bronzer en toute sécurité, possible?

Dernière modification: 6 Décembre 2018

Se rappeler que même à l'ombre, il faut se protéger et utiliser une crème avec un indice de protection en fonction de son type de peau, mais toujours supérieur à 15 et des lunettes de soleil.

Les recherches montrent qu'une application régulière d'une protection adaptée pendant l'enfance et l'adolescence permet de diminuer de près de 60% le risque de cancer de la peau à l'âge adulte

Etre bronzé·e, cela fait jeune, décontracté·e et en bonne santé. Mais protéger sa peau contre le soleil, c'est essentiel ! C'est grâce au soleil que le corps synthétise certaines vitamines (comme la vitamine D qui permet de fixer le calcium sur les os), mais l'exposition brutale ou trop longue accélère le vieillissement de la peau et augmente le risque de cancer!

Comment prendre les effets positifs du bronzage et éloigner les négatifs?

  • S’exposer au soleil se fait très progressivement. La mélanine, pigment protecteur de ta peau, met plusieurs jours à se synthétiser, donc à te protéger. Voilà pourquoi une protection dès le début de ton exposition au soleil est primordiale.
  • Eviter les bains de soleil entre 11h et 15h (heure d'été) même si tu as mis de la crème solaire. C'est durant cette période que le soleil émet des quantités importantes d'UV A et UV B et la crème solaire laisse passer quand même quelques UV !
  • Se mettre de la crème solaire au moins toutes les deux heures, en quantité suffisante et après chaque bain. Certains endroits du corps sont particulièrement sensibles (oreilles, nuque, arrière des genoux, dessus des pieds, etc.). Les vêtements (T-shirt, ...), les chapeaux ou casquettes, sont en général efficaces pour arrêter une grande partie des ultraviolets si ces vêtements ne sont pas mouillés et que le tissu n'est pas trop fin. Les peaux claires sont plus fragiles que les peaux foncées.
  • Penser à protéger ses yeux avec des lunettes de soleil efficaces. Les yeux sont eux aussi sensibles aux ultraviolets. Sans protection, les risques de cataracte sont réels. Les verres sont classés en 4 catégories suivant l'indice de protection. Les indices 3 et 4 représentent une bonne protection en cas d'ensoleillement. L'indice 4 est à utiliser pour les conditions extrêmes c'est-à-dire en altitude, sur de la neige ou sur l'eau.
  • Protéger sa peau contre les rayons du soleil, même si un bronzage existe déjà.

Les crèmes solaires et les indices, comment choisir?

En te protégeant même avec une crème écran total (IP 60) tu bronzeras, mais sans risque pour ta peau!

Les crèmes solaires contiennent des filtres qui doivent être efficaces contre les UV A et les UV B. Chaque crème a son indice de protection (IP ou SPF) allant de 8-10 à 60. Ces indices sont comme des tamis à petits trous. Plus l'indice est fort, plus les trous du tamis sont petits, et plus la protection est importante. Dans des conditions normales d'ensoleillement, et pour une peau qui ne présente pas de risque particulier, il est conseillé d'utiliser au moins un indice IP 15. Si ta peau est claire ou dans des conditions extrêmes (montagne ou mer), il faut utiliser au minimum un indice IP 25.

Ton·ta pharmacien·ne est là pour te conseiller la crème et l'indice qui correspondent à ton type de peau suivant les conditions d'ensoleillement.

Les crèmes auto bronzantes font fureur...

Attention! Les crèmes auto bronzantes ne te protègent pas contre les rayons du soleil. Ces crèmes contiennent un produit qui colore les cellules superficielles de la peau. Résultat: en quelques heures ou quelques jours, ta peau prend une teinte légèrement hâlée qui imite la couleur du bronzage puisque ta peau est simplement colorée. Si tu t'exposes au soleil, tu dois mettre quand même une crème solaire protectrice.

Lors de l'application d'une crème ou d'un spray autobronzant, essaie de répartir correctement le produit, notamment au niveau des articulations, sinon certains endroits du corps paraîtront plus foncés que d'autres. Pense à bien te laver les mains dès que tu as terminé cette application, sinon tes paumes deviendront orange! A notre connaissance, ces crèmes ne présentent pas de danger.

Les compléments nutritionnels, qu'en penser?

Ils ne protègent pas la peau contre le soleil. Ils n'empêchent pas les ultraviolets d'abîmer la peau en profondeur. Ils contiennent en général du bétacarotène, des vitamines A et E, du sélénium, du lycopène et des substances hydratantes. Ils seraient censés préparer la peau à mieux bronzer en accélérant la synthèse de la mélanine et réparer les dégâts faits par les ultraviolets dans la profondeur de la peau. En fait, ils colorent les kératocytes (cellules superficielles de la peau) et donnent un aspect hâlé.

Tous les constituants de ces produits se trouvent à l'état naturel dans les fruits et les légumes (comme les carottes, les épinards, le persil, le brocoli, le potiron, les tomates, les abricots, les mangues,).

Une alimentation variée et équilibrée, riche en légumes et en fruits, est suffisante pour garantir les apports quotidiens de ces vitamines et oligoéléments et te donner bonne mine. Les compléments nutritionnels ne sont pas nécessaires.

Le solarium, quelles précautions?

D'une manière générale, les séances de solarium ne sont pas recommandées. Pourquoi?

Les UV A provoquent une pigmentation de la peau de courte durée mais ne préviennent pas des coups de soleil lors d'une exposition ultérieure au soleil. Il est tout à fait déconseillé aux personnes à peaux claires de faire des séances de solarium.

Si tu souhaites quand même essayer, voici quelques précautions à prendre:

  • Respecter impérativement le temps de la séance: ce temps ne doit pas être dépassé. Un·e esthéticien·ne doit te renseigner sur le temps d'exposition en fonction de ta peau.
  • Protéger tes yeux avec des lunettes spéciales et fermer les paupières durant la séance.
  • N'utiliser aucun produit photo-sensibilisant en même temps (parfum, maquillage, crèmes auto bronzantes, certains médicaments, etc.).

Les UV A favorisent le vieillissement prématuré de la peau et l'apparition des cancers de la peau.

Les appareils utilisés dans les solariums délivrent en général des UV A et parfois une faible quantité d'UV B. Ces appareils ne sont pas toujours fiables et doivent être contrôlés régulièrement.

Prudence lorsque tu ne peux pas te renseigner auprès d'une personne responsable.

Le capital soleil

Ton capital soleil est déterminé à la naissance en fonction des caractéristiques de ton type de peau et il n'est pas renouvelé. Il diminue à chacune de tes expositions aux rayons du soleil, solarium compris. Dès que ton capital est épuisé, ta peau n'est plus protégée.

Le risque de développer un cancer de la peau - mélanome -  augmente alors considérablement.

L'application régulière d'une protection adaptée dès l'enfance et pendant l'adolescence permet de diminuer de près de 60% le risque de cancer de la peau à l'âge adulte.

Articles liés

Questions liées