Apprentissage

Dernière modification: 11 octobre 2018

En 2 ans : pour obtenir l’attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) (Fiche détaillée)

En 3-4 ans : pour obtenir le certificat fédéral de capacité (CFC).

Légalement, tu peux commencer un apprentissage dès l'âge de 15 ans révolus

  • soit en entreprise : dans ce cas un contrat d’apprentissage est signé par l'apprenti ou l'apprentie, ses parents (avant la majorité) et le maître ou la maîtresse d'apprentissage et approuvés par l'autorité cantonale
  • soit à l’école à plein temps : dans ce cas c’est un contrat de formation qui est signé.

Si tu veux en savoir plus:

Le contrat d’apprentissage et le contrat de formation

Trouver une place d'apprentissage

Cela prend parfois beaucoup d'énergie et il est nécessaire de s'y prendre à l'avance. La première étape consiste à établir un dossier de candidature.

Celui-ci doit contenir les éléments suivants:

  • Un curriculum vitae
  • Une lettre de motivation
  • Les photocopies des derniers bulletins scolaires
  • Les photocopies des attestations de stage ou de certificats de travail

Il est important que ta lettre de motivation soit personnalisée en fonction de l'entreprise visée, pas de lettre passe-partout. Elle ne doit ni répéter le contenu de ton CV ni contenir des banalités. Une bonne lettre répond aux trois questions suivantes:

  • Pourquoi cette entreprise m'intéresse-t-elle ?
  • Qu'est-ce que j'ai à proposer ? (Développe tes aptitudes et tes expériences, énonce tes points forts ou un projet spécifique qui correspond aux besoins de l'entreprise, démontre tes qualités)
  • Que pouvons-nous faire ensemble? (Propose un rendez-vous)

Les site Internet du Centre vaudois d'aide à la jeunesse (CVAJ) et de l'orientation scolaire et professionnelle ont de nombreuses infos utiles pour constituer ton dossier de candidature.

Tu peux consulter les listes des places d'apprentissage disponibles fournies par l'Office d'orientation scolaire et professionnelle de ta région. Tu peux également aller surfer sur leur site internet où tu trouveras la "Bourse des places d'apprentissage". Un simple coup de fil aux entreprises te permettra de vérifier si les places sont toujours libres.

En ce qui concerne la « bourse des places d'apprentissage » de l'Office d'orientation scolaire et professionnelle, elle est en ligne dès l'automne de la rentrée pour l'année suivante sur le site de l'orientation scolaire et professionnelle. Plus tu t'y prends tôt, plus grand est le choix.

Si l'été tu n'as toujours pas trouvé de place, ne te décourage pas : continue à consulter régulièrement les listes de l'Office d'orientation. Jusqu'en septembre, tu peux encore trouver des places pour la même année. En effet, de nouvelles places d'apprentissage peuvent apparaître même tardivement, ça vaut la peine de persévérer jusqu'au bout!

Si tu veux avoir une meilleure vue d'ensemble du métier et de la formation envisagée, tu peux consulter les fiches métiers et les adresses utiles sur le site de l'orientation.

N.B. De nombreuses entreprises, notamment l'UBS, la Poste, la Coop, la Migros, le Crédit Suisse, etc. font passer aux candidat·e·s des tests complémentaires aux résultats scolaires par une entreprise indépendante. Le test, toutefois, est payant et les frais d'inscription varient entre 70.- CHF et 100.- CHF selon le domaine examiné.

Tu peux trouver ici des exemples de ces tests ainsi que les modalités d'inscription.

Problèmes durant l'apprentissage

Quel que soit le problème, il est important d'en parler avec des personnes de confiance pour éviter que la situation ne se dégrade au point de rompre le contrat d'apprentissage.

Il est possible de changer de place d'apprentissage mais dans ce cas, c'est à toi de chercher rapidement un nouveau lieu pour continuer ta formation. Informe ton·ta commissaire professionnel·le et la commission d'apprentissage. Contacte l'école professionnelle pour pouvoir continuer à suivre les cours, le temps de trouver une nouvelle place.

Difficultés lors des cours

Un appui scolaire est parfois nécessaire. Il peut arriver d'avoir des difficultés dans une branche et qu'il n'existe pas de possibilité d'appui ou de rattrapage dans ton école ou ton centre d'apprentissage.

  • En Valais, adresse-toi à Visa-Centre-Sion (Valais)
  • Dans le canton de Vaud, le Centre vaudois d'aide à la jeunesse (CVAJ) peut te mettre en contact avec un·e répétiteur·trice dont les qualifications, le lieu de domicile et la personnalité correspondent le mieux à tes besoins. 
  • Pour les apprenti·e·s du canton de Vaud, il existe les cours d’appuis App-App (Appuis-Apprenti·e·s) qui s’adressent à toutes les personnes en formation professionnelle initiale (en entreprise ou en école) rencontrant des difficultés dans une ou deux branches théoriques dispensées à l’école professionnelle
  • A Genève, adresse-toi à l’Association des Répétitoires Ajeta (ARA)

Selon la situation financière de tes parents, il est possible de bénéficier d’une participation financière au coût des leçons.

N’hésite pas à te renseigner directement auprès des organismes susmentionnés.

Rupture du contrat d'apprentissage

Après le temps d'essai (trois mois en principe), le contrat d'apprentissage ne peut pas être rompu par l'une ou l'autre des parties sauf pour des raisons sérieuses:

  • Refus de travail, manque de discipline, absences sans excuse durablement répétées, mauvais rapports entre toi et la personne responsable de ta formation
  • Métier inadapté, erreur d'orientation
  • Indisponibilité ou incapacité de l'entreprise à te former
  • Faillite de l'entreprise, retrait de l'autorisation de former

À tout moment, les deux parties peuvent mettre un terme au contrat d'apprentissage pour autant qu'elles se mettent d'accord.

Pour terminer ton apprentissage, c'est à toi de rechercher une nouvelle place d'apprentissage. Tu peux demander de l'aide aux commissaires professionnels, ou aux conseiller·ère·s aux apprenti·e·s selon les cantons.

Pas de place d'apprentissage

  • Dans chaque canton, il existe des structures de soutien et d'accompagnement pour les jeunes n'ayant pas trouvé de solution après l'école obligatoire. Ces différents organismes proposent divers programmes pour t'aider à t'insérer sur le marché de l'emploi. Tu trouveras toutes les informations et les adresses de ces structures auprès de l'Office d'orientation scolaire et professionnelle de ta région.
  • Pour une mise à niveau scolaire avant un apprentissage, tu peux faire un préapprentissage d'une année en entreprise ou dans une école selon les cantons. Cette possibilité est destinée aux jeunes qui ont des lacunes en français et en maths. Renseigne-toi auprès de l'Office d'orientation scolaire et professionnelle de ta région.
  • Dans certaines professions, si un apprentissage ou un préapprentissage n'est pas possible, tu peux entreprendre une formation professionnelle initiale de deux ans (elle remplace la formation élémentaire). Adresse-toi à l'Office d'orientation scolaire et professionnelle pour obtenir plus de renseignements sur cette formation.
  • Dans le cadre du chômage, il est possible pour les jeunes de suivre un semestre de motivation, pour mettre en place un projet professionnel.
  • Si tu n'as pas de titre professionnel mais que tu exerces ton métier depuis plusieurs années, tu as la possibilité d'effectuer l'article 32 (anciennement 41). Cet article permet de se présenter aux examens de fin d'apprentissage, et d'obtenir un CFC. Il faut avoir atteint la majorité et avoir travaillé dans la profession visée pendant au moins cinq ans. Renseigne-toi auprès du Service de la formation professionnelle de ton canton ou de l'Office d'orientation scolaire et professionnelle de ta région.

Il y a beaucoup d'endroits où l'on peut se former. Outre les apprentissages en entreprise, il existe des écoles des métiers, d'agriculture, d'art, etc. Mais certaines formations proposées en Suisse par certaines agences ou écoles privées ont des coûts parfois très élevés et sans diplôme reconnu, il est utile de se renseigner précisément.

  • Formation et travail

Articles liés

Articles intéressants