Ciao.ch

J'ai frappé mon chat et je me sens mal

5 juillet 2022

Question (Fille / 2006)

Ce que je vais dire aujourd’hui je ne l’ai jamais dit à personne du moins pas cette version. Je pèse évidemment le poids de ce geste et en mesure aujourd’hui la gravité, j’en ai également extrêmement honte.

Il y a environ 5 ans, à l’époque mon père venait de mourir(ça n’excuse en aucun cas ce que j’ai fait) j’étais seule chez moi. Nous avions un chat qui venait d’avoir 20 ans. Comme je l’ai dit j’étais seule et très en colère, j’ai commencé à frapper ce chat puis lorsque j’ai regardé dehors et ai vu les escaliers qu’y s’y trouvaient j’ai porté mon chat et l’ai lancé en bas de l’escalier du haut d’une balustrade. Je suis ensuite allée le chercher et ai directement regretté. Lorsque ma mère ai rentrée je lui ai dit que le chat était tombé tout seul quand j’avais ouvert la porte pour sortir. Ce que je viens de raconter est mon plus grand secret et il devient très dur à garder.

  • Violences
Réponse

Bonjour,

Nous te remercions pour la confiance dont tu nous témoignes en écrivant sur cet épisode dont tu n'as jamais parlé à personne. Comme tu le dis, ce secret est difficile à garder pour toi et te pèse, et tu as bien fait d'en parler pour ne pas rester seule avec cela.

Tu as ressenti beaucoup de colère peu après le décès de ton père, et cette colère t'a conduit à avoir des gestes violents envers ton chat. La colère est une émotion qui n'amène pas que du négatif : elle peut permettre aussi d'apporter de l'énergie pour se mettre en action par exemple. Dans ton cas, cette colère semble avoir été tellement forte qu'elle a débordé et t'a poussé à commettre des actes que tu regrettes aujourd'hui.

Si aujourd'hui encore, tu ressens parfois une colère difficile à contrôler, et qui pourrait t'amener à avoir des gestes violents (envers toi, envers les autres, avec des mots...), nous t'invitons à explorer des manières de la faire diminuer avant qu'elle ne déborde. Il n'existe pas un seul moyen de gérer la colère, car chacun·e est différent·e.

Tu peux d'abord t'interroger sur comment cette colère s'exprime chez toi et les premiers signes que tu perçois. Cela t'aidera à l'identifier tôt et à pouvoir ensuite mettre en places des techniques pour la calmer. Par exemple, parler de ce qui t'énerve à un proche, te défouler, faire du sport, aller marcher, calmer ta respiration, peuvent être des moyens efficaces de calmer la colère lorsqu'on commence à la sentir monter. À toi de voir ce qui te convient à toi !

Concernant la culpabilité et la honte que tu ressens vis-à-vis de ce qu'il s'est passé avec ton chat il y a 5 ans, nous t'invitons à poursuivre ce que tu as commencé à faire avec ciao, c'est-à-dire à en parler ! Ne reste pas seule avec ce secret qui te pèse.

Lorsqu'on a commis des actes que l'on regrette, en parler et reconnaître ses erreurs aident à se sentir mieux et à dépasser cette culpabilité. Mettre des mots sur ce qu'il s'est passé peut t'aider aussi à mieux comprendre ce qui t'a amené à te montrer violente envers ton chat, et les sentiments qui l'accompagnent. As-tu une personne de confiance (ta mère, un·e ami·e, un·e membre de ta famille...) à qui tu pourrais te confier sur cet événement et ce que tu ressens aujourd'hui ?

Nous te mettons en lien un article sur la colère qui pourrait t'aider et te souhaitons le meilleur.

À bientôt sur CIAO !

l'équipe ciao.


La colère

Dernière modification: 7 juillet 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème