Ciao.ch

Mon amie a parfois trop besoin de moi

10 janvier 2022

Question (Fille / 2001 / Suisse, Genève)

Bonjour,

Je me pose beaucoup de questions vis-à-vis d'une amitié qui me prend beaucoup d'énergie.
Je ressens beaucoup de pressions de sa part : devoir la voir plus souvent, quand je vois des potes sans elle elle dit toujours "ah vous vous voyez sans moi ?", etc.
Je sais qu'elle n'a pas de mauvaises intentions, mais l'autre jour, j'ai vraiment craquée, car elle m'en a demandée beaucoup trop, elle broyait vraiment que du noir et elle m'a dit que je trouverais comment être là pour elle et je savais pertinemment que je n'arriverais pas, alors j'ai beaucoup pleuré.
Depuis, j'ai pris de la distance et je lui ai dit que j'avais besoin de temps pour m'en remettre et digérer la pression que j'avais ressentie (j'ai ressentie une douleur au niveau de la poitrine pendant quelques jours après cet événement, je ne sais pas si cela peut avoir un rapport).
Depuis, je me questionne beaucoup, je réfléchis beaucoup et je parle beaucoup avec des amis pour savoir quoi faire.
Nous avions déjà vécu une situation assez semblable il y a 2 ans et nous en avions parlé et j'ai l'impression que les mêmes sujets ressurgissent, qu'elle m'en demande trop.
Elle n'arrête pas de me dire qu'elle est comme ça et que les gens lui reprochent tout le temps qu'elle fait trop et qu'elle en demande trop et elle le vit très mal, car pour elle est comme ça et pas autrement. Je comprends d'un côté, mais pour moi c'est trop et je ne peux pas faire plus, je n'arrive pas.
J'ai l'impression que c'est un peu toxique... mais je n'ai pas envie de la perde, je l'aime vraiment et d'un autre côté, j'ai peur... elle a tendance à en attendre beaucoup de moi et j'ai l'impression qu'elle me veut pour elle seule... J'ai peur que si je pars, elle revive un "abandon".
Je ne sais pas trop quoi faire, j'espère que vous pourrez m'aider...
Merci de votre temps et de votre attention.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Salut !

Quand nous lisons ta question, nous constatons que tu as beaucoup d'amour pour ton amie et même quand tu es à bout, tu cherches encore des manières de prendre soin du lien que tu as avec elle. Nous avons l'impression que ton amie a beaucoup de chance de t'avoir, même si elle n'arrive pas toujours à le voir !

Tu as parlé d'abandon, il s'agit probablement de cela. Il arrive parfois que les personnes aient tellement peur d'être abandonnées qu'elles s'accrochent aux personnes qu'elles aiment.

Pour l'entourage (donc toi en l'occurrence), cela peut parfois devenir pesant, voire donner une impression d'impuissance parfois. Comme tu l'as dit, tu as l'impression d'en faire beaucoup pour elle et que ce n'est jamais assez. Dans ce contexte, nous saluons tes tentatives de poser des limites tout en voulant garder un lien avec elle, car tu as envie d'être là pour elle.

Dans ta situation, nous te suggérons de discuter avec elle à nouveau en posant tes limites. Ci-dessous, tu trouveras plusieurs articles sur comment poser ses limites. Parfois, quand on pose une limite, on se dit que ce n'est pas sympa pour l'autre, justement parce qu'il.elle pourrait se sentir abandonné-e. En fait, poser une limite, cela veut dire au contraire qu'on continue à être en relation avec l'autre. Parce qu'une limite, ça veut dire qu'il y a encore un lien entre les terrains de chaque personne. Sinon, ce serait une rupture et le risque serait de ne plus du tout revenir dans la relation.

En tant qu'amie, nous comprenons qu'il soit important pour toi d'être présente pour elle. Et en même temps, il y a un bout où c'est aussi à elle d'apprendre à prendre soin de ses sentiments d'abandon. Elle dit qu'elle est ainsi et qu'elle n'y peut rien. Il est bien possible qu'elle fonctionne comme cela depuis si longtemps qu'elle a l'impression qu'elle ne peut plus rien y faire. Et pourtant ce sont des choses qui peuvent se changer. Elle peut apprendre à prendre soin d'elle-même quand elle broie du noir.

Ce n'est pas de ta responsabilité de la sauver malgré elle. Tu peux bien sûr être une amie présente, si c'est important pour toi et la soutenir quand elle en a besoin. Néanmoins, il faut aussi que tu sentes si toi tu as suffisamment d'énergie à ce moment-là pour l'aider.

Si oui, alors super, aide-la et soutiens-la comme tu en as envie. Sinon, alors tu peux aussi lui dire que sur le moment, tu n'as pas assez d'énergie, mais que quand tu en auras à nouveau un peu plus, tu seras là pour elle.

Tu sembles avoir une bonne analyse de tes propres émotions et de tes ressentis. C'est une force sur laquelle nous t'encourageons à t'appuyer pour sentir les moments où cela devient trop pour toi. Ces moments, c'est un peu ton corps qui te dit que c'est trop et qu'il est temps de prendre une pause.

Il est possible qu'elle te culpabilise dans ces moments où que tu te sentes coupable, même si elle ne dit rien. C'est normal et cela fait partie du processus de co-dépendance dans une relation, Si cela arrive, nous t'invitons à simplement observer ta propre culpabilité et te laisser la ressentir, sans forcément devoir l'éteindre ou en faire quelque chose.

Nous t'encourageons aussi à proposer à ton amie de chercher d'autres ressources d'aide que toi. Bien sûr, si ton amie va mal, il est important de l'aider. Toutefois, tu n'es pas obligée de porter cela toute seule. Est-ce qu'elle a d'autres ami-e-s à qui elle peut se confier ? Ou encore un-e adulte à qui elle peut demander conseil ? Peut-être que ton amie pourrait également bénéficier de l'aide d'un-e psy, par exemple.

En outre, de ton côté aussi tu as le droit de demander de l'aide à un-e adulte de confiance autour de toi quand cela devient difficile, comme tu viens de le faire ici.

Nous restons à ton écoute si tu as de nouvelles questions !

Bien à toi,

l'équipe ciao.


Difficile de poser ses limites
Comment poser ses limites?
Mettre ses limites, un travail d'équipe

Dernière modification: 12 janvier 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème