Je me sens mal : est-ce légitime ?

1 juin 2021

Question (Fille / 2007 / Suisse, Valais)

Je pleure tous les soirs , enfin presque... Je crois que je me sens mal, mais je sais pas la cause profonde. Je me sens pas légitime de me sentir mal parsqu'il y a des moment ou je suis très heureuse... Soit je suis triste, soit très heureuse, ou je ressens le vide ( pas la force de pleurer ou de penser ) je me plonge dans mon téléphone pour fuir mes pensées.

C'est très dur pour moi d'écrire ça parsque je pense à mille choses à la fois, d'ailleurs ça me fatigue, et que je veux pas en parler ( je me suis imaginée plein de fois parler, mais j'arrive pas ) je me sentirais faible ( je sais qu'il faut pas, mais c'est plus fort que moi ) et a chaque fois que j'ai parler de mes sentiments je l'ai toujours regretté... Et le fait de le dire concrétiserais mais émotion, et je ne veux pas que les gens me regarde avec pitié...

Alors je me parle à moi même, mais je me déteste parsque je comprendre pas se qui ne va pas réellement ! ( mais je m'aime quand même🥰) je veux pas déranger et les autres ne peuvent rien m'apporter. Je crois avoir confiance en moi, mais en fait non. Je suis forte à l'école, mais je doute pour le collège, je suis forte dans mon sport, mais je doute aussi et les autres à chaque fois que je leur parle de mes doute il me disent : de toute façon tu va avoir 6 ou bien de toute façon tu va arriver 1ere... et c'est pas faut mais j'ai l'impression de pas être comprise. Si j'ai pas 6 ou si je suis pas 1ere ou parfaite ça ne va pas. Je me traite de nul, d'incapables, de conne,... Je sais pas pourquoi je cherche la perfection, mais je sais pertinemment que ça n'existe pas et que même si j'étais parfaite je serai imparfaite par ma perfection...

J'ai l'impression d'avoir aucun mérite parsque les gens me disent que c'est normal parsque c'est moi et que je suis forte. Mais j'ai travaillé, je me suis acharné, mais de toute façon c'est parsque je suis motivée c'est rien... En fait, il y a plein de raison que je sois triste, mais c'est des truc que les autres ne ressentiraient pas... je me dis que je pourrais faire un effort, que il y a des gens ils ont bien pire, mais je crois que ça va pas, mais je suis pas sûre... je pourrais écrire et écrire pendant des heures, mais je sais même pas pourquoi j'écris... Vous allez me dire quoi, de parler ? ( je peux pas ), mais au moins ça m'a permis de pouvoir me fatigué et m'endormir... Merci d'avoir pris le temps de me lire !

  • Estime de soi
Réponse

Salut,

En te lisant, nous devinons une jeune fille pleine de compétences, sensible, motivée, mature, capable d’introspection, sachant exprimer sa pensée et ses ressentis, nous devinons une jeune fille consciente de ses qualités qui se donne les moyens d’atteindre ses objectifs.

Tu es une « super nana » et malgré cela, tu portes sur toi-même un regard bien plus sévère que celui que tu portes sur les autres. C’est donc le regard que tu portes sur toi-même que tu dois apprendre à changer.
Il est précieux que tu apprennes à te regarder avec la même bienveillance et avec la même empathie que tu as pour les autres.

Cet apprentissage (passer d’un regard négatif à un regard positif et bienveillant) va se développer et se consolider avec le temps. Tu as tout pour. Le temps va faire son travail, mais tu peux l’aider en modifiant consciemment tes pensées négatives.

Lors de chaque jugement négatif, par exemple « je n’ai pas la meilleure note possible, je suis nulle », nous t’invitons à faire une pause, à prendre conscience que c’est un jugement et à le remplacer par une pensée positive. Comme tu le ferais pour une autre personne.

Quand tes ami·e·s ont une note moyenne ou mauvaise, qu’en penses-tu ? Tu te dis peut-être qu’ils/elles n’ont pas suffisamment travaillé, qu’ils/elles traversent peut-être une période difficile et que cette note n’est pas une note sur la personne qu’ils/elles sont.
C’est simplement une note, pas une évaluation de la personne en entier.
Tu es bien plus que tes résultats scolaires et que tes performances sportives.

Tu as entièrement raison, la perfection n’existe pas, ou pas vraiment. Tu es parfaite avec tes imperfections (nous en avons tous·tes). Les réussites sont autant faites d’échecs que de succès.

Il est probable que le mal être que tu décris se nourrisse de ce regard sévère que tu as pour toi-même.
Il est probable aussi que ce mal être soit influencé par la période de vie dans laquelle tu te trouves. L’adolescence est une période sensible.

Les hormones et les nombreux changements vécus ont tendance à faire vivre aux ados des montagnes russes émotionnelles.
De nombreux ados passent du rire aux larmes, du bien-être au mal-être, de la confiance aux jugements. Cela peut être très éprouvant et déroutant.

Ton mal-être est légitime même si une heure avant tu étais joyeuse, même si ta situation est moins pire que celle d’autres personnes. Cette légitimé concerne aussi ton besoin de parler et de t’exprimer.
Parler ne va pas figer ton mal-être, au contraire. Cela va t’aider à le dépasser et à trouver des solutions. Nous croyons pouvoir affirmer que personne ne va te regarder avec pitié.

Dans nos précédentes réponses, nous t’avions suggéré d’en parler avec un·e professionnel·le.
As-tu envisagé la possibilité de voir un·e psychologue ?

Dans le cadre d’un suivi thérapeutique, tu pourras t’exprimer et tes paroles resteront dans un lieu confidentiel. Progressivement, tes pensées négatives seront moins présentes dans ton quotidien. Progressivement, ton mal-être va s’atténuer.

Nous t’encourageons donc vivement à activer la même motivation, la même détermination, dont tu fais preuve pour l’école et le sport, et d’oser parler, oser demander du soutien et de l’aide. Ne reste pas seule avec ce mal-être.

Nous avons joint à cette réponse des conseils et infos. Il y a aussi un petit film sur la perfection.

De notre côté, nous restons à ton écoute.

Bien à toi,

l'équipe ciao.


L'estime de soi exactement - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Apprendre à mieux s'aimer - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Les 10 trucs de la petite voix saboteuse - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO

Dernière modification: 3 juin 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème