Comment convaincre mes parents que j'ai besoin de consulter?

15 Novembre 2020

Question (Fille / 2002 / Suisse, Fribourg)

Bonjour!
Depuis l'année passée, je mène une relation, disons le, malsaine avec la nourriture, ce dont je ne me suis rendue compte que récemment (confinement). Alors j'ai travaillé sur moi-même pour m'en sortir. Je croyais aller mieux, avoir arrêté les fixations, le nombre de calories, etc..mais voilà, j'ai refait une rechute dernièrement. Je ne veux pas que ce problème me poursuive toute ma vie, et je souhaiterai donc consulter un psychologue.
Malheureusement, je ne me vois pas du tout dire à mes parents que je pense avoir un TCA et qu'il faut que je consulte. J'ai donc trouver une autre "solution" : leurs dire que je devrais aller voir un psy car je suis très dépressive dernièrement (ce qui est entièrement vrai). Mais voilà, à ma plus grande surprise, ils m'ont dit que c'est moi qui avait toutes les clés en main pour aller mieux et qu'il fallait voir le verre à moitié plein et non à moitié vide...bref, ils sont pas trop partants pour que je consulte car d'après eux, seul moi peux décider si je vais aller mieux (ah si seulement c'était si simple)
Bref, je suis en cours d'idée. Comment les convaincre que je dois consulter quelqu'un? Par ce qu'essayer de m'en sortir toute seule, je l'ai déjà fait, et ce n'est clairement pas suffisant, j'ai besoin d'une aide extérieure...

  • Santé
Réponse

Bonjour

Nous vous félicitons de réagir rapidement face aux difficultés ressenties envers l’alimentation et d’avoir écrit à Ciao pour trouver de l’aide.

S’il est vrai qu’il est possible de se sortir de ces problématiques, il est vrai aussi que pour cela il est nécessaire d’avoir des aides professionnelles. Nous vous soutenons donc dans votre souhait de consulter un psychologue. Comme vous l’écrivez très justement, lorsqu’on souffre d’un trouble du comportement alimentaire (TCA) il est extrêmement difficile de s’en sortir toute seule, sans aucune aide extérieure.

Les comportements obsessionnels envers l’alimentation dont vous parlez sont avant tout l'expression d'un mal-être plus profond et ne sont absolument pas une question de volonté ou de discipline.
Vous dites vous sentir déprimée. Très souvent à l'adolescence et passage à l'âge adulte, on peut se sentir déprimés et dépassés par certaines difficultés ressenties et vécues, sans savoir comment les gérer. Les préoccupations excessives liées à la nourriture peuvent alors se manifester pour essayer de faire face à ce mal-être plus profond.
Vous aimeriez savoir comment convaincre vos parents ( qui pensent que vous pouvez vous en sortir avec la détermination) que vous avez besoin de consulter.
Peut-être vous pourriez commencer par parler de vos difficultés à votre médecin traitant qui pourra faire un point de situation avec vous (et au besoin avec vos parents aussi) et vous donner ainsi quelques pistes concrètes pour la suite, dont une prescription pour un suivi psychologique. Qu’en pensez-vous ?

Nous vous soutenons dans vos démarches futures qui demandent beaucoup de courage et vous adressons tous nos vœux pour la suite.

l'équipe ciao


Consulter sans les parents - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Consultation psychologique - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Peut-on guérir d'un trouble du comportement alimentaire? - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO

Dernière modification: 18 Novembre 2020

Les dernières questions