Mon petit frère crise lorsqu'il n'a pas sa dose d'écran

13 Mai 2019

Question (Fille / 2006 / Suisse, Vaud)

Bonjour,
je voulais parler de mon petit frère. Il a dix ans, et on est quand même assez proche (j'ai 13 ans). Sauf qu'il a un gros problème d'addiction aux écrans. Vraiment.
Il a BESOIN de sa dose d'écran par jour, ça devient presque une drogue, et ça fait peur. S'il n'a pas sa ration de jeu vidéo (Fornite essentiellement), il va rager, piquer une crise violente. Et c'est ça qui fait le plus peur. Il hurle fort, vraiment fort, il rage, il peut casser des trucs ou voire même frapper.
Et avec mes parents, ça nous gâche littéralement la vie.
Il n'est pas venu à mon anniversaire me voir souffler des bougies, il était en train de jouer. Il devient presque incontrôlable même si mes parents l'avoueront jamais. Il a seulement 10 ans pourtant...
Je ne sais pas quoi faire pour juste ravoir une vie normale.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Salut,

Tu as l'impression que ton petit frère est "addict" aux écrans car lorsqu'il ne peut pas jouer, il crise et cela te gâche la vie. Déjà, bravo de venir par toi-même chercher des solutions sur CIAO, cela démontre que tu tiens à lui et que tu l'aimes.

Les jeux vidéo font parfois perdre la notion du temps, car ils nous offrent sans cesse des choses excitantes à faire. C’est d’autant plus vrai avec Fortnite, car le jeu se joue à plusieurs et il arrive que l'on abuse sans s'en rendre compte. De plus, s'il en a vraiment BESOIN comme tu le notes, ce n'est pas parce que son corps le réclame (comme pour la drogue), mais parce qu'il agit de manière compulsive et qu'il se joue un phénomène de dressage (comme pour les animaux !). Chaque fois qu'il va y jouer, il va renforcer le processus, car le jeu le récompense sans cesse et cela lui donne envie d'y retourner encore plus! Sans compter la pression de ses copains qui l'encouragent certainement à venir jouer.

Arriver à briser ce cycle et l'aider à changer ses habitudes, plutôt que de les subir, serait une étape à construire avec lui. Ce qui fonctionne pour changer des habitudes, c'est de mettre des limites de temps. Les consoles, ordinateurs et téléphones peuvent être paramétrés pour n'autoriser que 2 heures de jeux vidéo par jour, par exemple. Cela s'appelle le filtre parental.
Il faudrait aussi que ton frère voit l'accès au jeux vidéos comme une récompense et pas comme un droit. Beaucoup de familles autorisent l’accès aux jeux quand les devoirs sont faits par exemple.

Une dernière chose, Fortnite est un jeu déconseillé avant 12 ans et cela nous semble important d'en informer tes parents, si besoin.

Evidemment, tu es la sœur et ce n'est pas ton rôle de cadrer ton frère. Mais tu peux en parler avec tes parents. N’hésitez pas à consulter le site (voir liens), il regorge de conseils qui pourraient vous être utiles, à toi et à tes parents.

Bien à toi,



l'équipe ciao


Risques des jeux vidéo - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Normes PEGI des jeux vidéo - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Violence dans la famille - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO

Dernière modification: 16 Mai 2019

Les dernières questions