Attouchements par mon grand frère quand j’avais 6 ans

1 Mars 2019

Question (Fille / 2001 / Suisse, Genève)

J’ai été touché sexuellement dans mes génitaux à l’âge de 6 ans par mon grand frère âgé plus de 25 ans, à l’époque je ne savais rien et donc je faisais rien pour l’arrêter il faisait ça plusieurs nuits.

Maintenant que j’ai 17 ans j’ai compris qu’être une femme n’e pas facile mais je suis forte. Et donc je ne sais pas si je dois le confronter ou pas, vu que maintenant il vit sa vie il semble avoir changé.

Et pourtant ça m’énerve et ça me rend triste et je pense que le pire c’est que en étant un enfant je n’y trouvais rien de ma en ça.

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Doute, colère, tristesse, stupeur... Ce sont les sentiments que vous évoquez en vous remémorant les contacts incestueux que votre grand frère vous a imposés, quand vous étiez petite. Quand on est petit, on ne se permet pas de juger en bien ou en mal ce que font les plus grands qui sont censés savoir et faire au mieux, c'est pourquoi vous n'y avez rien trouvé de mal, à l’époque. Peut-être tout au plus un vague malaise... Qui s’est précisé depuis.

Les abus sexuels provoquent par la suite de tels sentiments négatifs et c'est pourquoi il est important de pouvoir en parler, afin de remplacer les maux par les mots, comme on le dit volontiers.

En disant ainsi les souvenirs pénibles, on évite qu’ils ne tournent en boucle dans notre esprit.
C'est pourquoi, comme on le lit dans les informations jointes à cette réponse, c'est "un cadeau pour soi-même que de faire le choix de sortir du silence".

Pour avancer plus sereinement sur cette voie courageuse, nous vous recommandons de demander écoute, soutien et conseils au centre LAVI (loi d'Aide aux Victimes d'Infractions) de Genève: vous y trouverez gratuitement un·e psychologue à votre écoute et aussi un·e avocat·e. Cela ne vous engage à rien et cela devrait vous soulager et vous éclaircir les idées de parler aux professionnel·le·s qui se consacrent à l'aide aux victimes.

Nous restons à votre écoute, bien sûr.

Vous êtes courageuse et positive, nous vous félicitons !

A bientôt sur CIAO,

l'équipe ciao


Abus sexuels et inceste - CIAO

Dernière modification: 3 Mars 2019

Les dernières questions