Un·e proche est atteint·e d'un cancer

Dernière modification: 6 décembre 2018

Quand une personne qu’on aime est atteinte d’un cancer, il n’existe pas de mode d’emploi particulier à suivre car chaque situation est unique.

Le seul vrai conseil serait de ne pas changer la relation qu’on avait avec elle avant la maladie. Savoir aussi lui prêter une oreille attentive, c’est-à-dire respecter ses besoins comme le silence, son rythme et ses choix, par exemple. L’encourager à s’exprimer pour connaître ses besoins et être en mesure de l’aider, comme elle le veut.

Il est normal que ton·ta proche vive des émotions fortes, allant de l’optimisme à la déprime profonde. S’il te semble que celles-ci sont trop persistantes et si elles ne diminuent pas en intensité, ose lui demander comment tu peux l’aider et lui proposer de consulter un·e professionnel·le. Le cancer est une expérience éprouvante, mais qui s’apprivoise jour après jour.

Quelques points à garder à l’esprit :

  • Sois-toi-même
  • Respecte ce qu’il·elle souhaite
  • Offre-lui du soutien
  • Sois confiant·e
  • Laisse parler ton cœur
  • Accueille ses émotions, si tu peux

Mon papa · Ma maman a un cancer

Apprendre qu’un de ses parents a un cancer est bien souvent un choc, angoissant et déstabilisant. Tu te dis probablement que c’est la pire chose qui puisse arriver mais il faut savoir qu’aujourd’hui de nombreux cancers peuvent guérir.

Il est donc important de ne pas en faire un tabou dans la famille, d’oser en parler sans gêne. Tu te poses sans doute beaucoup de questions et ton parent pourra y répondre et vous verrez ensemble comment agir face à la situation. 

Même si ton parent est fatigué, hospitalisé, il reste toujours ton parent avec cette même relation affective qu’avant la maladie.

Mon frère·ma sœur a un cancer

Avoir un frère ou une sœur malade est toujours difficile, pour toi, comme pour tes parents. Tu as l’impression que toute l’attention de tes parents est dirigée vers ton frère ou ta sœur et qu’ils n’ont plus le temps pour toi. Tu peux ressentir une certaine jalousie et celle-ci ne doit pas te faire culpabiliser.

L’important encore une fois est de pouvoir en discuter calmement en famille, avec tes parents et ton frère ou ta sœur. N’aie pas peur de leur dire ce que tu ressens et d’exprimer tes besoins, pour trouver ensemble des solutions afin d’alléger cette situation particulière, dans la mesure du possible.

Tu peux aussi en parler uniquement avec ton frère ou ta sœur, demande-lui comment il·elle va, ce qu’il·elle ressent, comment tu peux l’aider et l’accompagner dans sa maladie, etc.

Dans chacune de ces situations, même si ce n’est pas toujours facile, rester soudé·e·s, se soutenir mutuellement en partageant la tristesse, la douleur, les questions les un·e·s avec les autres et aussi arriver à trouver des moments pour rire, reste important.

Il existe aussi des groupes de paroles ou associations qui peuvent soutenir les familles dont un membre est atteint d’un cancer.

  • Infections et maladies

Articles liés

Articles intéressants