Herpès

Dernière modification: 20 Décembre 2018

L'herpès est une maladie provoquée par un virus. Près de 90% de toutes les personnes vivant en Suisse sont infectées. Beaucoup sont porteuses du virus sans le savoir, car chez elles l’infection ne provoque pas de symptômes évidents. L'herpès est une maladie contagieuse transmise par contact direct peau à peau avec une autre personne, ou bien à travers un partage d’objet comme les sextoys. La plupart du temps le virus reste dormant (en état de latence). A intervalle plus ou moins régulier ou lorsque les défenses de l'organisme sont en baisse, l'infection se déclare. De petites vésicules remplies de liquide peuvent apparaître à différents endroits du corps.

Lorsque l'infection se calme, les virus dorment jusqu'à la prochaine attaque. On ne se débarrasse pas de l'herpès, il reste toute la vie dans le corps. Heureusement, il existe des médicaments qui calment les symptômes.

Un refroidissement, de la fièvre, le stress, une grosse émotion, les règles, trop de soleil ou d'UV, les vêtements trop serrés, etc…peuvent réveiller le virus.

Il existe deux sortes d'herpès, le labial et le génital.

L'herpès labial

S’en protéger ?

  • Pas de baiser pendant la crise
  • Ne partager aucun objet qui a touché les lèvres d'une autre personne
  • Ne pas gratter ni enlever la croûte
  • Ne pas toucher les vésicules
  • Bien se laver les mains
  • N'étaler en aucun cas le liquide des vésicules avec les doigts sur le visage, d'autres parties du corps ou même les yeux. Une atteinte des yeux peut être très grave.

Les symptômes ?

Autour des lèvres, on parle parfois de boutons de fièvre. Des démangeaisons, des fourmillements et une sensation de brûlure annoncent l'arrivée de l'herpès. Puis des rougeurs et une enflure surviennent autour de la bouche avant que les vésicules apparaissent. C'est lorsque celles-ci s'ouvrent que le risque de contagion est le plus grand.

Se soigner ?

Dès les premiers symptômes appliquer une crème contre l'herpès (en pharmacie). Ceci peut souvent empêcher l'éruption. Si les crises sont trop fortes ou trop fréquentes, il vaut mieux consulter un·e médecin qui pourra prescrire un traitement sous forme de comprimés.

L'herpès génital

C'est une maladie désagréable et douloureuse, mais sans danger. Une seule exception lors de l'accouchement, pour le bébé encore fragile. En cas de crise, une césarienne peut être nécessaire. L'herpès ne rend pas stérile.

S’en protéger ?

  • Aux premiers symptômes consulter un·e médecin
  • Renoncer aux relations sexuelles lors de la crise
  • Après la cicatrisation attendre encore deux semaines avant d'avoir des relations sexuelles
  • Utiliser uniquement ses propres serviettes ou lavettes
  • Se laver soigneusement les mains après avoir touché les vésicules

Les symptômes ?

L'herpès génital touche les parties sexuelles : chez les femmes les petites lèvres et le col de l'utérus et chez les hommes le gland et le prépuce, mais aussi pour tous les deux le pubis, les fesses, l'anus et l'intérieur des cuisses.

La majorité des personnes s'infectent lorsqu'elles commencent leur vie sexuelle.

La maladie se transmet par contact des organes sexuels, de l'anus ou de la bouche avec le·la partenaire qui a des vésicules.

Avant que les vésicules ne deviennent visibles, de nombreuses personnes ont l'impression d'avoir un début de grippe. En même temps elles ressentent une sorte de tension dans les organes génitaux. Puis viennent les vésicules et des douleurs. Les femmes ressentent parfois des douleurs en urinant lorsque l'infection est proche de l'urètre.

Se soigner ?

Dès l'apparition d'un bouton, il est important de consulter un·e médecin pour une prescription des médicaments nécessaires.

L'un ou l'autre des herpès peuvent se transmettre de la bouche au sexe et vice-versa.

  • Infections et maladies
  • Infections et maladies

Articles liés

Questions liées