Ciao.ch

Préservatifs internes (féminins)

Dernière modification: 16 décembre 2021

Le préservatif interne (féminin) Femidom, permet aux filles de se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST) et également d'une grossesse non-désirée. En se protégeant, elles protègent également leur partenaire.

Ses avantages

  • Se met à l'avance : pas d'interruption durant les préliminaires pour le mettre, comme c'est le cas pour le préservatif masculin
  • Même plaisir que sans préservatif
  • Pas d'allergies, car il n'est pas en latex
  • Plus solide que le préservatif masculin, protège mieux des IST, car il protège également une partie de la vulve
  • Pas de risque de glisser
  • Pas nécessaire que le garçon se retire après l'éjaculation
  • Pour le retirer, il faut tordre l'anneau externe et le tirer doucement
  • Plus pratique pour faire l'amour dans l'eau

Ses désavantages

  • Son apparence : imagine un grand tube de plastique lubrifié (polyuréthane), avec un anneau flexible à chaque bout.
  • On le place, grâce à un des anneaux, tout au fond du vagin. L'autre anneau reste à l'extérieur et couvre en partie la vulve. Un entraînement peut être nécessaire.
  • On peut aussi le mettre sur le pénis du garçon et le préservatif se mettra en place lors de la pénétration. Cela peut arrêter les préliminaires.
  • Son prix : il est plus cher que le préservatif externe (masculin), car il n'est pas en latex, et il s'achète en pharmacie (FR 9.- les 3). Il est moins cher (FR 1,50) si on l'achète directement en ligne sur le site de l'Aide suisse contre le sida, ou sur celui de Santé Sexuelle Suisse.

Attention

Ne jamais utiliser 2 préservatifs ensemble, que ce soit un pour l'homme et un pour la femme ou deux l'un sur l'autre pour l'homme, le risque de déchirure est très grand.

  • Contraception

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Que faire quand on est pas bien ?

Je ne sais pas où me mettre, je ne sais pas à qui parler, je ne sais pas quoi faire de moi-même en attendant que « ça » passe… Tu t’es déjà dit ce genre de chose ? > Retrouve notre page ressources ici

Érections trop fréquentes, c’est normal ?

Il est normal pendant la puberté d'avoir de très fréquentes érections parfois gênantes. Une spécialiste en santé sexuelle t'explique pourquoi.