Judaïsme

Dernière modification: 11 octobre 2018

Fondateur et origine

Les trois patriarches: Abraham, Isaac et Jacob sont les pères du peuple d'Israël. Treize siècles avant l'ère chrétienne, Moïse reçoit la Torah (les premiers livres de la Bible, qui contiennent la Loi à suivre selon la volonté du Dieu de ce peuple) sur le mont Sinaï, après la Révélation des Dix Paroles ou Commandements à tout le peuple d'Israël.

Textes de référence

La Torah a un caractère saint. La "tradition écrite" est constituée de la Torah et des autres livres bibliques (les Prophètes et les Écrits). Fixée dans la Michnah et commentée dans le Talmud, la "tradition orale" est mise en oeuvre dans des codes (le Choulhan Arouhh) des commentaires (tel Rachi), des ouvrages théologiques et dans des courants mystiques (Kabbale) et piétistes (Hassidisme).

Branches et courants

Conséquence de la dispersion, les juif·ve·s se sont trouvé·e·s réparti·e·s entre ashkénazes, en Europe orientale et occidentale, et séfarades dans le bassin méditerranéen.

Le monde religieux juif contemporain répond à une diversité de sensibilités à travers principalement deux courants:

  • Le premier (orthodoxe et traditionaliste) est attaché au respect de l'ensemble des prescriptions de la tradition écrite et orale.
  • Pour le second (libéral ou réformé, et conservateur), les textes de la tradition demeurent une référence essentielle et incontournable, mais plus ou moins susceptibles d'adaptation.

Convictions

Dieu est un et unique, Il a créé l'univers et tout ce qu'il contient. Il a créé l'être humain à Sa "ressemblance", le dotant du libre-arbitre et lui assignant le rôle de parfaire la création. Par le don de la Torah, Dieu fait alliance avec Son peuple. L’Humain détient un rôle en tant que juif, la pratique est donc plus importante que la foi en un Dieu (au contraire du christianisme).

Selon les interprétations du texte, le peuple juif attend l’arrivée d’un Messie qui ferait régner la justice et qui libèrerait le peuple de la servitude et des violences.

Fêtes

Le Shabbat, septième jour de la semaine, est la journée de repos, d'étude et de méditation. La cessation de toute activité évoque la création du monde et la libération d'Égypte.

Fêtes de Pèlerinage

  • Pessah (la Pâque): rappel de la sortie d'Égypte et de la libération de l'esclavage.
  • Chavouot (Pentecôte): commémoration du don de la Torah au Sinaï.
  • Soukkot (Cabanes): souvenir des 40 ans du peuple d'Israël au désert.

Fêtes Austères

  • Roch ha- Chanah (Nouvel An): anniversaire de la création et jour du jugement; les fidèles font le bilan de leurs actions pendant l'année écoulée. Ils·elles cherchent à réparer leurs fautes et à obtenir le pardon de ceux·celles qu'ils·elles ont heurtés.
  • Yom Kippour (Jour du Grand Pardon): jeûne de 25 heures où les fidèles, réconcilié·e·s avec les autres, demandent le pardon de Dieu et leur inscription au Livre de la Vie.
  • Pourim: fête de la délivrance du peuple avant un massacre prévu par le Roi Assuérus
  • Hanoucca : Fête de la victoire militaire et spirituelle du peuple juif. Ce jour-là, un miracle est commémoré car des lumières ont brûlé sans avoir besoin d’être ravitaillées en huile.

Statistiques

Monde

La population juive dans le monde est évaluée 14,5 millions de personnes, dont:

  • 11 millions - de rite ashkénaze - originaires du Nord de l'Europe et de Russie;
  • 3,5 millions - de rite séfarade - originaires du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient.

Le génocide de près de 6 millions de personnes juives au cours de la dernière guerre mondiale et la reconnaissance de l'État d'Israël en 1948 ont entraîné de vastes mouvements de population en direction d'Israël et des États-Unis. On compte aujourd'hui, selon World Christian Encyclopedia (2ème édition 2001) :

  • 6 millions de juif·ve·s en Amérique du Nord,
  • 4,5 millions en Orient et Moyen-Orient, essentiellement Israël,
  • 2,5 millions en Europe,
  • 1 million en Amérique du Sud
  • 200'000 en Afrique
  • 100'000 en Océanie.

Suisse

La présence juive est attestée dès 1213 à Bâle; interdits au 15ème siècle hormis dans deux villages d'Argovie, et les juif·ve·s jouissent de l'égalité des droits constitutionnels depuis 1874.

Constituée traditionnellement de juif·ve·s ashkénazes venus d'Alsace, d'Allemagne et d'Europe orientale, la communauté compte aujourd'hui une proportion grandissante de juif·ve·s séfarades venus d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient; on y rencontre les différentes tendances du judaïsme, de l'orthodoxie stricte au libéralisme.

La Fédération suisse des communautés israélites regroupe 23 communautés. Selon le recensement fédéral de 2000, la Suisse comptait alors 17'914 personnes juives dont 6'989 en Suisse romande.

Si tu veux en savoir plus:

Fédération suisse des communautés israélites, fondée en 1904 à Zürich

  • Religions et croyances

Articles liés

Articles intéressants