Ciao.ch

J'ai été abusée sexuellement: puis-je porter plainte?

11 mai 2022

Question (Fille / 2006)

Bonjour tout le monde, alors voilà. J’ai été abusé sexuellement de mes 12 à 16 ans (jusqu’à il y a quelques semaines), bisous, caresses, attouchement, me montrait du porno… pour ensuite avoir une relation sexuelle avec pénétration quand j’avais 15 ans( j’étais pas tout le tant consentante) jusqu’à il y’a quelques semaine.

Cet homme était un “ami” de maintenant passé 50 ans, il a commencé à mes toucher et prendre mes mains pour se caresser le penis à mes 12 ans, ensuite il me tripotait en public, m’embrasait . J’étais amoureuse de lui(pas de jugement svp) donc je le laissait faire ce qu’il voulait mais j’ai compris qu’il ne m’aimait pas et j’étais juste son sextoy et que surtout c’était très grave.

Désormais je veux porter plainte pour abus sexuelle sur enfant et mineur, est-ce que je peux porter plainte seule?(sans mes parents) Seul mon meilleur ami est au courant de ce qu’il c’est passé mais je veux pas que mon entourage le sache. De plus l’homme qui a abusé de moi ne m’as pas touché depuis quelques semaine donc je ne sais pas si j’ai encore des “traces” de nos relations, la Police va quand même prendre en compte ma plainte ?(j’ai des témoins). Merci bonne journée

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Tout d’abord, bravo d’avoir eu le courage de nous écrire pour parler des abus que tu as subi. Tu as vraiment bien fait de ne pas rester seule avec ça et de rechercher de l’aide. Tu as fait une démarche courageuse et un premier pas important.

Les actes que tu as subi de la part de cet homme sont très graves et constituent plusieurs infractions à la Loi suisse.
Nous ne te jugeons absolument pas de t’être sentie « amoureuse de lui ». Quand un adulte touche sexuellement un enfant/ado, c’est toujours l’adulte qui porte la responsabilité de l’abus, jamais l’enfant ou l’ado ! Le sentiment que tu avais pour lui est compréhensible, c’est lui qui l’a utilisé à mauvais escient, pour abuser de toi.

Tu dis que tu n’étais pas tout le temps consentante : en fait, par rapport à la loi, aucun enfant/ado de moins de 16 ans ne peut être « consentant·e » face à des gestes sexuels de la part d’un adulte. Et ce, indépendamment de ton comportement, de tes gestes ou de tes mots.

Aujourd’hui tu réalises que non seulement ce n’était pas de l’amour, mais que c’était très grave : c’est exactement ça. Oui, tu peux tout à fait aller porter plainte à la police (à Fribourg : 026 304 17 17), et ce même si tu n’as pas de « traces » physiques ou de preuves. C’est souvent le cas avec ce genre d’infractions et la police saura récolter des éléments par d’autres moyens, et tout d’abord par ton récit. Tu peux y aller seule ou accompagnée par une personne de confiance.

Ce que nous te conseillons pour ne pas faire cette démarche (qui peut être lourde) toute seule, c’est de contacter d’abord le Centre pour l’aide aux victimes d’infraction (LAVI), qui t’accueillera gratuitement, confidentiellement, t’informera sur tes droits et pourra t’accompagner lors du dépôt de plainte.
Tu peux aussi t’y rendre accompagnée d’une personne de confiance, par exemple ton meilleur ami. Nous te joignons l’adresse.

Ce que tu as vécu est une situation grave et qui s’est répétée sur plusieurs années. Il est important que si tu en ressens le besoin (si tu te sens impactée dans ta vie, si tu as des questions, etc.), tu puisses en parler à des professionnel·le·s et trouver de l’aide. A la LAVI, tu pourras également recevoir des bons pour consulter gratuitement un·e psychologue.

Nous te soutenons dans tes démarches. Courage et n’hésite pas à nous écrire si tu as d’autres questions.

l'équipe ciao.


Centre LAVI (SEJ) - CIAO

Dernière modification: 12 mai 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème