Ciao.ch

Comment faire pour arrêter de me dévaloriser

6 janvier 2022

Question (Fille / 2004 / Suisse, Autres cantons suisses)

Bonjour,

Depuis longtemps, je me fais des films où les gens s’intéressent plus à moi, où je sors et je fais des fêtes. Mais personne ne s’intéresse à moi, je me sens triste et seule à la maison, vu que chez moi, je suis fille unique. En fait je m’attends tellement à ce que les gens viennent me rencontrer et jamais ça se passe.
Donc logiquement, c’est moi qui dois aller à leur rencontre pour que je sois enfin heureuse.

Ce qui me bloque, c’est que pour moi, ce n’est jamais moi qui m’approche des gens.
J’ai peur de ce qui va se passer et quand j’essaie, une voix dans ma tête me dit que personne ne veut de moi, je dois m’en aller, je dérange les gens, je suis une m****.

J’arrête pas d’y penser et j’ai peur de me lancer. Parfois, j’abandonne l’idée, car je ne veux pas faire face à la voix dans ma tête qui est si forte.

Je me sens si impuissante face à ce qui se passe dans ma tête quand je suis avec des gens, parce que j’écoute les voix et je les crois, je n’arrive pas à distinguer l’imaginaire, c’est comme un sort qu’on me jette et qui me fige.
Je ne sais pas si vous avez des conseils à me donner pour m’aider à avancer.

Merci d’avance pour votre réponse

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Salut !

D'après ce que tu écris, tu aimerais beaucoup que les autres viennent vers toi, mais ce n'est pas le cas. Et tu aimerais aussi pouvoir aller vers eux et tu n'y arrives pas, parce qu'une petite voix saboteuse te dit que ça ne fonctionnera pas et tu t'auto-dénigres.

Nous comprenons ton sentiment d'impuissance, d'autant plus si cela fait longtemps que ça dure. Néanmoins, tu gardes ton envie de changer, ce qui nous semble un bon signe et une marque de résilience !

 Ce que tu nous décris nous fait penserà un fonctionnement en cercle vicieux. Tu as peur d'aborder les gens, du coup tu ne le fais pas et moins tu le fais, moins tu oses le faire, plus tu te sens impuissante. Et plus tu te sens impuissante, plus la voix dans ta tête est forte et moins tu oses aller vers les autres. Lorsqu'on est pris dans ce fonctionnement, il arrive même qu'on montre une attitude fermée et du coup, les autres n'osent même pas vraiment nous approcher, même si à l'intérieur, on a très envie que les gens nous parlent.

Heureusement, un cercle vicieux peut se transformer avec du temps et de la persévérance. Et... avec de l'aide, ça marche encore mieux ! Est-ce que tu as déjà pensé à en parler à un-e adulte autour de toi? Nous te recommandons vivement de prendre contact avec un-e professionnel-le, comme un-e psy. Cette personne pourrait t'aider et t'accompagner pas à pas à changer ce cercle vicieux en cercle vertueux et à avoir plus confiance en toi.

La voix que tu entends dans ta tête s'appelle aussi une croyance en psychologie. Et les croyances, quand elles sont là depuis longtemps, cela nous arrive de les croire dur comme fer et d'en faire une réalité. Mais en vrai... ce ne sont que des croyances ! Cela signifie que tu pourrais, si tu le voulais transformer ces pensées en ce que tu veux !

Pour cela, tu pourrais commencer par noter toutes les phrases de ta voix saboteuse sur une feuille. Ensuite, tu pourrais examiner chacune de ces phrases et te poser les questions suivantes (ou d'autres questions):

    Comment est-ce que je me sens quand je crois cette phrase ? Qu'est-ce que cela implique dans ma vie et dans mes choix ? Comment serait ma vie si je ne me disais que c'était faux ? Qu'est-ce que je ferais de différent?

Et enfin, tu pourrais écrire la croyance contraire et voir comment tu te sens avec celle-ci. Par exemple, transformer "Je me sens nulle" en "Je me sens douée/forte" et voir ce que cela te fait si tu imaginais pouvoir croire à cette phrase.

Tu as le droit de changer ce que tu penses à chaque instant. Donc à chaque fois que tu entends ta voix saboteuse, tu peux imaginer qu'il y a une autre part de toi, la part valorisante, qui dit le contraire. Si cela t'aide, tu peux même imaginer que ce sont des petites fées (ou autre chose) qui se trouvent sur tes épaules et te chuchotent ces phrases. Celle que tu nourris le plus souvent est celle qui deviendra au fur et à mesure de plus en plus forte.

Tu connais bien la voix saboteuse. Nous t'invitons à apprendre à connaitre la part valorisante qui t'habite.

Pour toutes ces choses, l'aide d'un-e professionel-le serait sans doute très précieux.

Nous restons à ton écoute si tu as de nouvelles questions !

Bien à toi,

l'équipe ciao.


Les 10 trucs de la petite voix saboteuse

Dernière modification: 9 janvier 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème