Ciao.ch

Parler ou pas à ma psy ?

19 octobre 2021

Question (Fille / 2009 / Suisse, Genève)

Bonjour...
je vous pose une question car elle est assez importante pour moi, j'avais envoyé un message et sur d'autres sites d'ailleurs et les conseils qu'ils me donnaient étaient de parler a un/une professionelle...
Mais je n'y arrive pas...quand je suis avec ma psy j'ai toujours l'impression qu'elle s'en fiche car au final elle est payée pour ça...Je sais que j'en ai besoin mais ça me perturbe... Qu'en pensez vous ?

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Salut!

Nous comprenons ton trouble, il n’est pas toujours facile de parler avec les psys. Et pourtant cela aide bien souvent à trouver des solutions et à se sentir mieux.

Tu écris avoir du mal à parler à ta psy car tu as toujours « l’impression qu’elle s’en fiche car au final elle est payée » pour t’écouter. Nous te proposons donc de regarder cette réalité autrement.

Ta psy est effectivement payée pour t’écouter et t’aider, c’est son métier. Elle a certainement choisi ce métier car il lui semblait vraiment important et utile d’offrir aux personnes qui en ont besoin une écoute et un soutien qu’il n’est pas toujours facile de trouver dans son cercle proche (famille et ami.e.s). Elle ne s’en fichait déjà donc pas même avant de te connaitre.

Nous nous permettons une petite comparaison : Imagine que tu fasses des réactions allergiques et que tu doives consulter un.e médecin pour t’aider à identifier ce que provoque ces réactions. Est-ce que tu vas penser que ce/cette médecin s’en fiche de tes réactions car il/elle est payée ?

Par ailleurs, l’écoute et la présence des psys ne sont pas les mêmes que celles des proches. C’est différent et on peut dire que ces deux types d’écoute sont précieuses, aidantes et complémentaires.
Ta manière de dire les choses et d’exprimer tes ressentis changent certainement aussi. Ce que tu dis reste dans le cadre de ta psychothérapie, il t’est donc possible de le dire avec moins de « filtres » que face à un.e proche que tu es amenée à voir quotidiennement.

De plus, ce qui peut être perturbant avec les psys c’est que les difficultés qui nous amènent dans leurs cabinets ne sont pas vraiment palpables, pas physiques. On a donc facilement tendance à penser que c’est moins grave. Ces difficultés sont parfois moins graves (parfois pas) mais elles ne sont pas moins importantes. Et il n’est pas moins important de trouver des solutions quand le mal-être est psychologique et émotionnel. La santé comporte d’ailleurs trois dimensions : physique, psychique et relationnelle.

Afin d’établir une relation de confiance avec ta psy, nous te suggérons de lui dire ce que tu nous écris ici. Nous t’invitons à lui exprimer tes doutes, à lui dire que tu as l’impression qu’elle s’en fiche puisqu’elle touche son salaire à la fin du mois. Cela nous semble être un bon (nouveau) début.

Nous t’encourageons vivement à lui faire part de tes questions importantes, elle est là pour ça, pour t’écouter, pour réfléchir avec toi, pour trouver des solutions, elle est là pour t’aider à retrouver un état de bien-être. Elle est là pour toi.

A bientôt sur ciao !

l'équipe ciao.

Dernière modification: 21 octobre 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème