Ciao.ch

J'aimerais être plus en lien avec mes parents

12 juillet 2021

Question (Fille / 2004 / Suisse, Autres cantons suisses)

salut.

Je vous écris en ce moment parceq ue j'ai besoin de parler. Mes paretns me font chier. j'ai envie de les égorger. j'en peux plus!!!!! Leur quotidien est chiant et monotone. Je ne suis jamais partie en vacances avec eux ( une seule fois, on a passé deux jour à la montagne, c'est tout) ah et une année je suis partie en camps. et quand j'étias petite avant que tout le monde soit faché dans ma famille au portugal, j'allais au pays ( jusqu'à mes 7ans). Je comprends qu'on ne parte pas en vacances car les deux sont à l'hospice.

Mais là ou je comprends pas, c'est qu'on fais presque jamais rien ensembles. nos sorties cette années se résument en quelques mots: un pic nique avec d'autres adultes et une sortie en forêt à côté de chez moi. ( les courses ça comte pas vraiment.) . je leur dit que je voudrais bien qu'on fasse plus de trucs nesembles et eux ce qu'ils trouvent de mieux à me dire c'est:
pour mon père: on est pas là pour t'amuser, t'es grande , tu peux toi-même amélioré ton quotidien, faire ce que t'aimes et pas attendre sur nous qu'on t'amuses. je comprends ce que me dit mon père, mais je trouve qu'il exagère souvent de ce côté la, il prend un air de con agaçant et me dit: ouais, tu voudrais qu'on fasse des ''pic nique'' à la montagne, qu'on fasse des trucs ''rigolos'' qu'on mange du '' poulet et des des chips '' j'ai jamais dit ça il prend des exemples de merde comme ça jsute pour casser les couiilles). voius voyez là, ces ptites phrases de merde , eh bah je le trouve vraiment con qd il dit ça psq il y a un entre deux, un entre - deux, ça s'appellent, sortir ensemble de chez moi et faire une ballade à pied dans les environs, voilà déjà un truc à faire, qui soit pas ces délires de vieux con. bref bah je leur ai dit qu'il existe des entre- deux ( je sais que vous qui lisez mon message trouver ça ridicule, mais je peux pas vous traduire en mot son attitude et sa façon d'être quand il me dit ça, quand il exagère ).

alors oui moi j'essaye de me trouver des trucs à faire. j'avoue que je peux faire mieux, je fais des ballades en vélo parfois plus d'une heure, et je fais de grandes ballade, je joue de la guitare, jpis voilà... j'avoue en écrivant je me rend compte que je fais un peu rien...
aussi faut que vous copnnaissiez le contexte, j'ai qu'un ami que je vois, sinon ja'i des connaissance, mais pas d'amis... mĵ'y travaille vec ma psy, je fais un travail pour me libéré de la phobie sociale.

bref ma mère elle elle me dit: c'est qu'elle a pas d'amis, sinon elle nous dirais pas ça, elle en aurait rien à foutre de nous et de notre quotidien. elle dit que je trouve des excuses pour vivre de la frustration et que je profite de la situation pour déverser maa colère sur eux. ensuite quand j'ai parler de l'entre deux qui existait ( pour sortir) elle me dit : c'esz vrai qwue tu t'y connais vachment toi en entre deux, après je réponds, elle elle rajoute une couche. et ces derniers temps elle me dit souvent des phrases comme ça super agaçante et qui n'ont pas d'autres but que de me faire fermer ma gueule. elle dit aussi que ces dernières semaines quand je parle je dit régulièrement des phrases lourd de reproches envers elle ( je m0en rends compte maintenant, et j'admet que c'est vrai). enfin bref quoi, ça va pas du tout, je sais pas quoi faire.

Avez- vous des idées de comment m'occuper, et aussi de comment je peux arreter de me sentir frustrée et en colère à leur égard? ou simplement avez vous aussi des idées d'actions à faire pour amélioré mon quotidien, me responsabiliserm et arrêter d'attendre sur les autres?

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour,

Nous te remrcions de la confiance que tu nous témoignes. De notre côté, nous ne trouvons pas tes positions et actions ridicules.

Nous voyons que ce que tu demandes est d'être en lien avec tes parents. Et il est vrai que partager des activités permet de partager du temps, des idées, des discussions, du plaisir, de la joie, et permet au final de se sentir en lien.

Tu fais beaucoup de choses pour toi, les ballades à vélo, la guitare, et c'est vraiment très constructif pour toi. Ce sont des activités que tu pourras partager avec d'autres, au fur et à mesure que tu t'attaques aux questions de phobie sociale.

En demandant comment te responsabiliser et attendre moins des autres, tu réponds toi-même à ta question et tu donnes aussi la solution de ce dont tu as besoin.

Tu pourrais proposer à tes parents des activités que tu aimes faire: ballade, pic nique, etc., en les organisant toi-même.

Ainsi tu te responsabilises, tu n'attends pas des autres, puisque tu proposes et surtout tu auras le choix de proposer des choses avec lesquelles tu es sûre d'avoir du plaisir !

 A biebtôt sur ciao,

l'équipe ciao.

Dernière modification: 15 juillet 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème