Je me mutile depuis plusieurs années

2 Février 2019

Question (Fille / 2002 / Autres pays)

Bonjour, j'ai 16 ans et je suis en dépression depuis bien 3 ans, je suis passé par de la mutilation, un suivi d'une psy qui ne m'as pas aider du tout, du coup je cachais mes traces de mutilation pour ne pas affecter mes parents.

Il y a environ 5 mois j'ai été hospitalisé en psychiatrie pour projet de suicide mais même 2 semaines d'hospitalisation m'ont servi à rien et actuellement une psy me suit mais j'ai toujours cette envie de me mutiler alors que tout va bien dans ma vie, je suis arrivé à un stade où je n'arrive même plus à situer mon mal être.

J'ai cherché sur pleins de sites comment lutter contre cette envie de mutilation, la réponse qui ressortait le plus était dans parler à une personne de confiance mais le problème c'est que je ne fais confiance à personne j'ai été trahi trop de fois et peu de personnes comprennent la mutilation dans mon entourage...

  • Violences
Réponse

Bonjour,

La plupart du temps la mutilation relève d'un mal être profond et c'est grâce à un travail sur soi que l'on peut mieux en comprendre les raisons et parvenir petit à petit à maîtriser ces pulsions qui nous poussent à nous faire mal dans notre chair.

Cela prend souvent du temps et nécessite de ce fait de la patience.

Trouver un·e "bon·ne" psy est la première étape. Cela signifie une personne avec qui un lien s'établit ainsi qu'une relation de confiance. Une personne très compétente peut-être en difficulté à nous aider s'il n'y a pas ce lien, indispensable à la relation d'aide.

Si la psy actuelle ne correspond pas à ce que tu attends, il est préférable de changer.

Ensuite, il faut être consciente qu'avancer va nécessiter des remises en questions et des passages compliqués mais incontournables. Cela ne se fait pas sans souffrance. Il ne faut toutefois pas perdre de vue l'objectif qui est, au final, d'aller mieux, et de trouver des réponses plus adaptées.

Ainsi, même si cela fait plusieurs années que les choses sont difficiles, il ne faut pas perdre espoir que cela s'arrange et ta volonté d'arrêter de te faire du mal est essentielle et c'est pourquoi nous croyons en ta capacité à trouver en toi des ressources.

En parallèle à la thérapie, tu peux te renseigner sur les techniques de méditation qui peuvent être très intéressantes dans ta situation.

Nous restons à ton écoute,

l'équipe ciao

Dernière modification: 5 Février 2019

Les dernières questions