J'éprouve moins de désir que mon copain

10 Avril 2018

Question (Fille / 2001 / Suisse, Vaud)

Bonjour.

J'ai un "problème".
En fait, lorsque que je vois le garçon que je fréquente et que nous commençons à faire des préliminaires, j'ai comme une sorte de bloquage inexpliqué.

1) Je suis excitée, cela se ressent mais pas autant que je le souhaiterais. Cela me frustre légèrement contrairement à mon partenaire qui l'est. En réalité, je ne sais pas trop ce que je dois faire. Il a tendance à faire les choses et je tente du suivre. Et je n'arrive pas à lui faire ce qu'il veut : une fellation. Il ne me force pas. Mais j'ai aussi un bloquage.

2) comme je n'ai pas assez de désir, je n'arrive à être à fond dans l'action et suis presque lassée. Alors qu'il m'attire sincèrement. Mais je ne sais pas comment moi-même avoir un désir "complet" et comment lui faire plaisir. Comment prendre confiance en moi ou les gestes à avoir.
J'ai peur qu'il se lasse, à force.
Que dois-je faire ?

Merci d'avance pour votre temps et votre réponse. :)

  • Sexualité
Réponse

Salut!

Tu dis éprouver du désir pour ton partenaire, mais pas aussi fort ni aussi rapidement que lui, qui est plus vite "dans l'action" et qui t'exprime clairement ce dont il a envie.
Ce que tu considères comme un problème chez toi n'en est peut-être pas un, car ce que tu décris-là est une différence fréquente entre filles et garçons.
En effet, l'accès au désir et au plaisir chez les garçons est "direct", contrairement à la majorité des filles, à qui il faut plus de temps pour être excitées et pour ressentir du plaisir physique.
Et cela n'a effectivement rien à voir avec l'attirance que tu peux avoir pour ton copain.

Il est important que tu lui expliques que tu l'aimes et que tu le désires, mais que tu as besoin de plus de temps pour ressentir ce qui se passe dans ton corps, et peut-être aussi qu'il aille plus doucement. Vous êtes tous les deux en période d'apprentissage de la sexualité, ce qui n'est pas toujours facile, car il n'est pas évident à la fois d'apprendre à se connaître soi-même et de comprendre comment l'autre fonctionne, puisqu'il est différent de soi.

La masturbation est un excellent moyen de se découvrir soi-même, d'identifier ce qui est agréable ou non pour soi, afin de pouvoir ensuite guider son ou sa partenaire. En effet, pour accéder à une sexualité épanouie, il est tout aussi important de se connaître et de se respecter soi-même que de connaître et respecter l'autre. Ne t'inquiète pas, cela s'apprend, et il est normal que ça prenne du temps!
Et si tu n'es pas à l'aise avec l'idée de la fellation, ne te force surtout pas. En sexualité, aucune pratique n'est obligatoire, sauf le respect! ;)
L'idéal serait que vous arriviez à en parler honnêtement et tranquillement. Car la sexualité ne se limite pas à la stimulation de zones bien précises, c'est bien le corps entier (ainsi que les sentiments) qui est concerné.

Belle suite à toi,

 

 

 

 

 

l'équipe ciao

Dernière modification: 12 Avril 2018

Les dernières questions