Grooming

Dernière modification: 19 décembre 2018

L’être humain a profondément besoin de liens sociaux, d’appartenir à un groupe et de se sentir aimer. Sur internet, il y a une infinie possibilité de répondre à ces besoins, en entrant en contact avec les autres. C’est ce qui explique en partie l'énorme succès des réseaux sociaux, des jeux vidéo en ligne ou encore des forums et chats publics. C’est d’autant plus facile qu’on ne rencontre pas physiquement la personne, en tout cas au début. On a le temps de réfléchir à sa réponse et si on est mal à l’aise, on peut même le camoufler à son interlocuteur·trice. Et malheureusement, on peut cacher bien d’autres choses…

Pour en parler, voici une histoire vraie, qui date de 2017 et qui a débuté sur le chat public de Skyrock entre « Swissgirl13 » et « Enzo32 ».

Ce dernier, après avoir posté « Salut, ça va ? » s’est mis à tisser des liens d’amitié avec « Swissgirl13 » qui, comme le laisse penser son pseudo, est une jeune fille de 13 ans résidant en Suisse. Après avoir discuté plusieurs jours, « Enzo32 » a demandé à son interlocutrice une conversation privée sur Skype, ce qu’elle a accepté. Au bout d’un moment, il lui propose une relation sexuelle, ce qu’elle accepte en précisant bien qu’elle est âgée de 13 ans. Cela ne pose pas de problèmes à « Enzo32 » qui lui propose un rendez-vous dans un centre commercial tout en lui précisant ceci : « petite condition, que tu sois bien rasée […] partout. ». Puis, le jour du rendez-vous, il se dirige vers le centre commercial où il découvre des agent·e·s de police qui le menotte et l’emmène directement au poste de police. « Swissgirl13 » était en réalité un agent sous couverture. Quant à « Enzo32 », c’était un jeune homme de 21 ans qui a utilisait l’anonymat que permet les réseaux sociaux pour mentir sur son âge et sur qui il était vraiment. Car oui, « Enzo32 » est ce qu’on appelle une personne pédophile. Ce terme désigne les adultes (18 ans et +) qui sont sexuellement attirés par les enfants et les adolescent·e·s. C’est bien entendu complètement illégal et sévèrement puni.

Lorsqu’un·e adulte se fait passer pour un enfant ou un·e adolescent·e dans le but de le piéger pour obtenir des faveurs sexuelles, ça s’appelle le Grooming.

Il ne faut donc jamais faire confiance à des inconnu·e·s, car il est facile de mentir et de se faire passer pour quelqu’un·e d’autre. Il existe même des logiciels permettant de retoucher son visage en direct, lors d’une conversation vidéo, un peu à l’image de ce que propose Snapchat avec les filtres. Et les retouches photos sont devenues tellement courantes et faciles à réaliser que même une personne avec peu de connaissances peut transformer son apparence.

Pour finir, si tu penses que ce type d’histoire est rare sur internet, sache que d’après les estimations de la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC), une mineure qui se trouve sur un forum public (Skyrock, Reddit, Ask.fm, etc.) se ferait draguer en moins de 3 minutes !

Si tu veux en savoir plus:

A la chasse aux prédocriminels

  • Internet et sexualité : dangers?

Articles liés

Questions liées