Dépendance sans produits

Dernière modification: 11 Décembre 2018

On parle de dépendance lorsqu'une personne est "accro" à une substance. On peut aussi parler de dépendance sans substance, lorsqu'une personne est "accro" à un comportement.

Il y a de bonnes dépendances, qui ne sont pas nocives pour la santé. Par exemple, nous sommes dépendant·e·s de la nourriture, de l'air que nous respirons, ou du sommeil. Si une personne se prive de sommeil pendant trop longtemps, elle met sa santé en danger. Ces dépendances nous permettent de vivre, de nous ressourcer, et de rester en bonne santé.

D'autres peuvent amener des problèmes de santé ou de relation avec les autres. C'est le cas de la dépendance à des substances, mais aussi de celles sans substances. Ainsi, des personnes sont dépendantes aux jeux ou à Internet. D'autres peuvent l'être à leur travail, ou souffrir d'une dépendance sexuelle.

Cyberaddiction

Certaines formes d'utilisation d'Internet peuvent rendre dépendant·e. C'est le cas notamment pour les jeux en ligne, la communication (chat, forum, réseaux sociaux), les sites de sexe et de pornographie.

Passer du temps sur Internet pose problème lorsque c'est au détriment de la vie réelle et que toute la vie finit par se construire autour de l'ordinateur. De même surfer sur Internet pour éviter des sentiments négatifs, des émotions désagréables ou pour gérer son stress devrait faire réfléchir.

Si tu veux en savoir plus:

Cyberdépendance

Les jeux de hasard

  • Dépendance sans produit

Articles liés

Questions liées