heropic Ville de lausanne

A propos de la campagne

Dans le canton de Vaud, notamment à Lausanne, on constate une importante différence du taux de consommateurs de substances, entre la classe d’âge des 14 ans et celle des 18 ans, particulièrement marquée pour l’alcool : ainsi, à 18 ans, près de quatre jeunes sur dix (43.9%) déclarent avoir consommé hebdomadairement de l’alcool au cours des 12 derniers mois alors qu’ils ne sont que 6.7% à 15 ans. Le même constat vaut pour le tabac, consommé de façon régulière par près du tiers des jeunes à 18 ans (29.9% vs 12.1% à 15 ans), et pour le cannabis (11.6% vs 3.6% à 15 ans).

Cette période précédant la majorité est donc un moment charnière pour les jeunes et leur santé physique et mentale, ainsi que pour leur construction identitaire. Il est en effet prouvé qu’une entrée en consommation précoce augmente le risque de dépendance par la suite.

En 2015 et en 2017, les campagnes « pote bourré = pote en danger » avaient ciblé exclusivement la relation problématique des jeunes à l’alcool et étaient principalement axées sur la solidarité entre jeunes, avant, pendant et après la fête. Cette année, la Direction de l’enfance, de la jeunesse et des quartiers a choisi de suivre la recommandation fédérale d’une approche transversale et multithématique.

Différentes actions sont prévues pendant ces 10 jours.

1) Une sensibilisation des pairs

Trois clips de prévention, 1 clip par substance.

  • Les scénarios de ces trois clips ont été co-écrits par des jeunes et s’adressent particulièrement aux 13 et 17 ans ou à celles et ceux qui se posent des questions quant à l’alcool, au tabac et au cannabis.

Des actions dans l’espace public, du mercredi 15 au dimanche 26 mai, de 19h à minuit.

  • Les vidéos réalisées serviront de supports de communication aux correspondants de nuit, qui parcourront la Ville à la rencontre des jeunes dans l’espace public. Parcs, terrasses, sorties de bars, l’occasion d’aborder des questions de fond avec les jeunes et de les sensibiliser aux risques de consommations excessives.
    Le 17 mai, une soirée spéciale est prévue avec les ambulanciers du Service de protection et sauvetage de la Ville de Lausanne. Des binômes composés de deux correspondants de nuit et d’un ambulancier aborderont les substances sous un angle différent.

2) Une sensibilisation pour les parents

Un spectacle d’improvisation «13-17 ans, alcool, tabac, cannabis, on en parle?» suivi d’un débat avec des professionnel·le·s de la prévention, le vendredi 24 mai, 19h, Les Docks, Lausanne

Les études montrent que, d’une part, les parents sous-estiment leur rôle préventif auprès de leur(s) enfant(s) et que, d’autre part, ces derniers attendent de l’autorité parentale qu’elle fixe des limites claires et adopte un comportement non-permissif quant à leur surconsommation de substances (enquête FEGPA, 2012). A travers une dizaine de sketches, le spectacle sera ponctué d’interventions d’expert·e·s en prévention et en santé. Ils-elles seront à votre disposition en fin de spectacle pour répondre à vos questions. Seront présent·e·s pour répondre aux questions :

  • Catherine Gex, responsable du centre d’aide et de prévention, Fondation du Levant
  • Karin Zurcher, responsable secteur information et plaidoyer, Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté)
  • Stéphane Caduff, responsable secteur prévention, Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA)

Un flyer de sensibilisation

Il a été envoyé à tous les parents d’enfants lausannois âgés de 13 à 17 ans, ce qui représente plus de 7’000 foyers Dans sa forme, il veut éviter l’écueil du sermon parental parfois contre-productif, tout en insistant sur la légitimité des parents et sur l’importance du dialogue avec leur·s enfant·s pour prévenir les risques liés à la consommation d’alcool.

3) Renforcement des compétences pour les professionnel·le·s

Formation et sensibilisation, les mercredis 22 et 29 mai, de 13h30 à 17h, Chauderon 9.

Malgré leurs formations respectives, les professionnel-le-s au contact des jeunes (formateurs en entreprise, maîtres des écoles professionnelles, éducateurs, intervenants scolaires, assistants sociaux, animateurs, formateurs, travailleur sociaux hors murs (TSHM), etc.) peuvent se sentir empruntés face à la consommation de substances. Pourtant, ces personnes, comme les parents, sont au premier rang pour effectuer un travail de prévention. Pour renforcer ces compétences, une présentation sur les fonctions de la prise de risques dans l’adolescence à travers la consommation, suivie de trois ateliers thématiques : produits du tabac, alcool et cannabis (légal et illégal) sera proposée par DEPART, La Fondation du Levant et la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme. Le programme de formation.

Kit de prévention pour les écoles

Tout au long de l’année, dès le mois de juin 2019, des kits seront disponibles. Basés sur les clips de prévention, ces kits permettront avec les élèves, de manière interactives et didactiques les questions des substances. Effets sanitaires, fausses croyances, quels réflexes à adopter en cas de malaise lié aux substances.

Affiches de la campagne

Concept & Design: ENZED.CH

Merci à tous les partenaires de cette campagne

ciao.ch est un site romand pour les 11-20 ans

5 services et des centaines de fiches d’information rédigées pour toi sur des thématiques qui t’intéressent (clique sur les onglets du menu pour y accéder).

Présente des informations rédigées par des expert·e·s.

Permet de poser des questions anonymement et gratuitement à des spécialistes.

Donne des informations nécessaires en cas d’urgence et des adresses utiles.

Offre un espace interactif avec des forums.


Faire un don à ciao.ch

Les dons - quel que soit leur montant - représentent toujours un cadeau inestimable.
Soutenez CIAO par virement :

CCP 10-5261-6