Question (Fille / 2005)

Ça fait depuis que j’ai au moins 13 ans que j’ai remarqué le comportement mon père. Il s’énerve rapidement, insulte tout et n’importe qui/quoi, et après il se comporte comme si rien c’est passé et qu’il est un père normal. Il a vu une psychiatre qui a dit qu’il avait des problèmes de colère. Mais après ça rien.

À chaque fois qu’on faisait une remarque par rapport son comportement il jouait la victime et disait que c’était lui le malheureux et pas nous (je comprends qu’il soit aussi malheureux mais ça n’excuse pas son comportement).

Quand j’étais plus petite il me menaçait de me jeter des objets dessus et une fois il a dit qu’il allait écraser ma tête contre le mur (après il a arrêté). Mais maintenant il continue à mal (et s’énerver)parler à ma mère le soir et ça m’empêche de dormir, car j’ai peur qu’il fasse quelque chose.

J’ai déjà vu 2 psychologues et 1 assistante sociale mais je n’arrive pas à trouver une solution. J’ai vraiment plus envie de vivre avec lui il me rends misérable juste sa voix ruine ma journée. J’ai envie de revoir une psychologue mais j’ai l’impression que ça va pas changer ma situation à la maison et je sais même pas pourquoi ma mère est encore avec lui. J’ai l’impression qu’elle ne l’aime même plus. Je le trouve mal polis et irrespectueux. Et devant les autres il se comporte comme le père « parfait ». Je ne sais vraiment plus quoi faire.

Réponse

Bonjour,

Le climat familial dans lequel tu vis n'est plus supportable pour toi, et nous le comprenons. Ton père a un comportement que nous qualifierons de violent, même s'il ne s'agit pas directement d'actes physiques. En effet, les excès de colère et les menaces qu'il tient envers toi ne sont pas acceptables, et s'apparente à de la violence psychologique. Tu as bien fait de nous écrire, car il est important que tu puisses en parler.

Nous nous demandons si tu as pu avoir une discussion sur le sujet avec ta maman ? Tu sembles t'inquiéter pour elle, alors il est important que tu puisses lui partager ton ressenti. Essaye de lui proposer une discussion seule à seule, sans ton père, ou tu pourrais lui dire tout ce que tu as sur le cœur. Si cela n'aboutit à rien, aurais-tu un·e autre membre de la famille qui pourrait t'apporter du soutien (oncle, tante, cousin·e, grands-parents etc.) ?

Aussi, tu te demandes si revoir un·e psychologue aiderait ou non, et notre réponse est que oui, cela est une très bonne initiative qu'il ne faut pas laisser tomber. Sortir d'une situation comme celle que tu décris demande du temps, et il faut parfois passer par plusieurs aides externes pour que les choses s'arrangent. Alors n'hésite vraiment pas à chercher du soutien.

Nous te conseillons également de te présenter sur les permanences de Point Jeunes (lien ci-dessous) du lundi au vendredi de 13h à 17h afin que tu puisses discuter de ta situation avec des éducateurs/éducatrices et obtenir des informations quant à tes questionnements sur les recherches de logement. 

Nous joignons un article à notre réponse.

Nous te souhaitons beaucoup de courage pour la suite et te soutenons dans tes démarches.

N'hésite pas à revenir si tu as d'autres questions,

l'équipe ciao.


Mauvais traitements dans la famille - Tous les articles - ciao.ch
Point Jeunes - Centre d'information et de prévention, Hospice général - Adresses utiles - ciao.ch
Dernière modification le 6 décembre 2023

Avec le soutien de

Avec le soutien financier de la Confédération, en vertu de l'ordonnance sur des mesures de protection des enfants et des jeunes et sur le renforcement des droits de l'enfant.

Ouvrir les actions