Question (Fille / 2009)

Je voudrais faire du baby-sitting ou un petit boulot (pendant les vacances ou autre) mais je sais pas comment procéder et ma mère n’ai pas trop d’accord ( j’ai 14 ans dans 2 mois). Je me sens prête mais le truc c’est que je travaille bcp pour l’école et j’ai peur de pas m’en sortir. Svp, donnez moi des conseilles pour convaincre ma mère et de savoir comment procéder. Merci

Réponse

Bonjour,

Pour convaincre ta mère, tu pourrais faire la liste des arguments pour et "contre" (les aspects à prendre en compte) un petit job. Qu'est-ce qui te motive à avoir un petit travail, pour quelles raisons tu souhaites travailler, etc. Tu pourrais comme cela lui faire comprendre ce qui te motive et combien c'est important pour toi.

Il faudrait aussi que tu puisses rassurer ta mère (et toi-même) sur le temps accordé au travail par rapport à l'école.

Il faut savoir aussi que la loi interdit le travail des enfants. En général, on peut travailler à partir de 15 ans, et pour des travaux légers. Tu trouveras des infos sur les pages de ciao et sur le site du Secrétariat à l'économie SECO :  

https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Publikationen_Dienstleistungen/Publikationen_und_Formulare/Arbeit/Arbeitsbedingungen/Broschuren/jugendarbeitsschutz---informationen-fuer-jugendliche-bis-18-jahr.html

Voici des informations concernant les cours de baby-sitting proposés par la Croix-Rouge (à partir de 13 ans révolus) : https://croixrougevaudoise.ch/je-veux-me-former/nos-formations/babysitting/

C'est peut-être un premier pas vers un petit job que ta mère pourrait accepter ? 

De manière générale, nous t'invitons à parler de tes recherches de job avec ta mère, qui pourra ainsi vérifier le contrat et le signer en tant que ta représentante légale.

Bonne chance dans tes recherches !

l'équipe ciao.


Recherche d'emploi - Tous les articles - ciao.ch
Dernière modification le 10 octobre 2023

Avec le soutien de

Avec le soutien financier de la Confédération, en vertu de l'ordonnance sur des mesures de protection des enfants et des jeunes et sur le renforcement des droits de l'enfant.

Ouvrir les actions