Ciao.ch

J'ai parfois l'impression que parler de mes problèmes ne me fait pas de bien

13 janvier 2022

Question (Fille / 2007)

Cela fait bientôt 5 ans que je ne me sens pas bien, que je n'ai aucune confiance en moi et que j'ai des pensées suicidaires.
Maintenant, j'ai reçu de l'aide et je fais de la thérapie depuis 1 mois et quelques, mais ça n'apporte pas vraiment de résultats et j'ai même l'impression parfois que ça empire...
Je manque certains cours à cause de ça et je dois rattraper toutes les évaluations et épreuves faites en classe et ça me stresse encore plus.
J'ai parfois l'impression que le fait de parler de mes problèmes ne me fait pas de bien et qu'au contraire après j'y pense plus après et que je ne suis pas du tout libérée de la douleur en y parlant à quelqu'un.
Il y avait bien quelques fois où ça avait marché donc je ne sais pas si je devrais continuer ? Il ne reste plus que quelques semaines de thérapie donc je ne sais pas vraiment quoi faire.
Une infirmière m'avait demandé en entretien si la thérapie m'aidait et je lui ai dit que ça m'aidait un peu, ce qui est en partie vrai mais je pense que j'aurais dû lui dire tout ce que j'ai cité au dessus...

Mon médecin m'avait proposé une hospitalisation, j'étais d'accord au début mais mes parents ne l'étaient pas vraiment et puis ça a commencé à me travailler je n'ai pas arrêté d'y penser.
J'ai décidé de ne pas me faire hospitalisée, car je l'ai déjà été pendant une semaine et que je ne me sentais pas très bien et aussi car j'ai bientôt mes examens de fin d'année et que si je les rate je vais devoir redoubler l'année et je n'ai pas envie de rester une année de plus..
Mon prof m'avait dit que j'allais redoubler si je ratais encore des cours, maintenant j'essaye d'assister à tous les cours mais c'est compliqué pour moi car j'ai de l'anxiété sociale et je n'arrive pas à me concentrer en cours...

La dernière fois pendant la pause je suis restée aux toilettes et j'ai pleuré et j'étais déjà en retard mais à ma surprise j'ai quand-même réussi à aller en cours (ce que je ne ferais pas d'habitude à cause de mon anxiété). Je pleurais et je tremblais, j'avais le cœur qui battait très vite et les mains froides.

Voilà j'ai beaucoup de problèmes et je suis vraiment désespérée donc toute aide est la bienvenue :')

  • Santé
Réponse

Bonjour,

Vous avez bien fait de nous écrire, tout comme vous faites preuve de courage d’avoir entrepris cette thérapie. Nous aimerions vous rassurer sur le fait que nous comprenons votre sentiment que les choses parfois « empirent ». Parler de soi, de ses difficultés, n’est pas un exercice facile et cela n’est pas rare que cela remue et fasse remonter des émotions jusque-là contenues à l’intérieur de soi. C’est un processus qui prend du temps et nous pensons que votre intuition est bonne. Il est important que vous partagiez en thérapie vos ressentis, aussi pour que vos thérapeutes puissent s’adapter à vos besoins et à votre rythme. Nous vous encourageons donc à continuer et à parler de vos questionnements, les soignant·es sont là pour les entendre et pour vous aider.

Nous entendons aussi que l’école est source d’anxiété pour vous et retenons surtout que récemment vous avez réussi à aller en cours malgré votre angoisse. Cela semble un joli progrès ! Lorsque cela arrive, vous pouvez vous tourner vers un·e adulte de l’école (infirmier·e, psychologue,…) pour vous aider à vous apaiser. N’hésitez pas non plus à aborder ces difficultés lors de votre thérapie, afin d’être aidée à trouver des stratégies pour diminuer votre anxiété.

L’équipe ciao reste à votre écoute.

l'équipe ciao.

Dernière modification: 13 janvier 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème