Que faire avec les pensées obsédantes ?

2 Décembre 2020

Question (Fille / 2000 / Suisse, Genève)

Bonsoir,

Cela fait quelques temps que je songeais à écrire ici et l'évolution de mon problème m'a finalement poussée à le faire.

J'ai toujours été très sensible à l'ordre et la propreté, d'ailleurs j'en fais sûrement beaucoup trop par rapport à une personne "normale". Cette année mon rythme de vie a changé car j'ai commencé une nouvelle formation, ce qui m'a causé beaucoup de stress, en plus de celui lié à la situation covid. Depuis quelques temps donc, mes pensées associées à la poussière, aux bactéries etc deviennent de plus en plus envahissantes, au point que je pense faire des sortes de crises d'angoisse à certains moments vu à quel point cela me fait me sentir mal et carrément paniquer.

Je me rends tout à fait compte que ces pensées n'ont vraiment aucune raison d'être, la "saleté" se trouve partout en tout temps et il est impossible de trouver quelque part où elle n'existerait pas, mais malgré que j'en sois consciente je n'arrive pas à me débarrasser de ces angoisses et cela commence sérieusement à peser sur mon moral et à me gâcher la vie...

J'ai envie d'arrêter de m'infliger cette souffrance inutile, faudrait-il que j'aille consulter pour essayer de m'en sortir ? Si oui, faut-il d'abord passer par son médecin traitant ? Et dans l'immédiat, quand je sens une "crise" arriver, que pourrais-je faire pour essayer au mieux de me calmer et rapidement ?

  • Estime de soi
Réponse

Bonjour,

Ce que tu décris nous fait penser qu'il serait bien que tu consultes pour te faire aider.

En effet, plus on s'y prend rapidement, plus un soutien thérapeutique est efficace et moins il dure. Le critère pour consulter est le moment où un comportement, une pensées, une attitude, ... devient gênant pour la personne et c'est bien ce que tu dis. C’est donc le moment de le faire.

Les thérapies peuvent être remboursées à 90% par l'assurance de base quand elles sont données par un.e médecin psychiatre ou un.e psy qui travaille dans le cabinet du/de la médecin en thérapie déléguée. Si tu as un contrat d’assurance maladie complémentaire, elle sera aussi remboursée, en fonction de ce qui est prévu dans le contrat d'assurance qui a été conclu.

Puisque tu te rends compte que ces pensées n'ont aucune raison d'être, en attendant, quand elles arrivent, nous te proposons de leur parler comme si c'était une personne que tu connais bien (c'est le cas d’ailleurs puisque c'est aussi une partie de tes pensées !) : "Ah salut, c'est encore toi qui est de retour. Tu n'es plus la bienvenue" Et hop tu la glisses dans la poubelle des pensées.

Et tu fais cela à chaque fois qu'elle revient.

Une fois qu'elle est à la poubelle, tu fixes ton attention sur une chose que tu aimes faire, à laquelle tu aimes penser, tu parles à quelqu'un, etc. Et enfin tu écoutes ta respiration pour la faire devenir calme, profonde et que ce soit ton ventre qui se soulève à la place des poumons. Cela aide à retrouver son calme.

Pour la respiration tu peux t'aider en cherchant sur internet des images et explications de cohérence cardiaque. Ça marche très bien.

Bonne chasse et à bientôt sur ciao,

l'équipe ciao

Dernière modification: 4 Décembre 2020

Les dernières questions