Corset, douleurs, sentiment d'être seule

19 Décembre 2019

Question (Fille / 2004 / Suisse, Berne)

Bonjour !
Cela fait maintenant une année que je dois porter un corset, parce que j’ai une scoliose.
Durant cette année, il y a eut énormément de désordre dans ma vie : avec ma relation dans ma famille du côté de ma mère, avec moi-même, ainsi qu’avec un garçon que j’ai rencontré.
Je souhaite me porter mieux, me sentir heureuse, mais je n’ai plus la force d’être courageuse avec le port de mon corset.
Je n’ai plus la force de lutter à m’expliquer envers ma maman ; car depuis je vis chez mon père, pour des raisons personnelles, elle ne comprend pas lorsque j’essaie de lui dévoiler ce que je ressens. Elle prend certaines paroles à cœur et « insinue » que mon père me manipule de façon à ce que je reste chez lui...
Et puis mon corset est arrivé ; il ne me reste que quelques semaines avant la fin de mon traitement, mais je n’arrive plus. J’ai peur car je commence à avoir certaines douleurs physique et je ne sais pas si c’est à cause de mon dos.
Je n’arrive pas à m’accepter ainsi, regarder ma colonne vertébrale dans un miroir est un vrai obstacle. C’est difficile et je me sens seule...
Et puis j’ai aussi rencontré ce garçon, je préfère ne pas parler longuement de ça... en gros je l’apprécie. Mais je m’attache trop vite, trop facilement et ça me blesse d’une certaine manière.
Donc ça accentue mon sentiment de me sentir seule.
Voilà, merci d’avoir pris le temps de me lire.

  • Santé
Réponse

Bonjour ,

ta situation est en effet lourde à gérer seule, et tu exprimes bien les difficultés à la partager avec ton entourage proche. Nous savons que le port du corset est une contrainte importante et empiète sur le moral des jeunes qui souffrent de scoliose, tu es très courageuse d'avoir suivi ce traitement jusqu'à présent et peux être fière de toi. Heureusement, tu arrives à la fin de ton traitement, et nous t'envoyons toutes nos pensées et notre courage pour ces dernières semaines. 

S'il est difficile de partager ton sentiment avec ta famille ou ce garcon, tu peux toujours en parler à des amis, à une infirmière scolaire, à ton pédiatre/médecin traitant, on se sent moins seule quand on peut partager ce que l'on vit et ressent. Concernant tes douleurs physique, il serait bien de réevaluer avec l'orthopédiste qui te suit. 

Nous t'envoyons nos meilleurs voeux pour cette fin d'année, et prends soin de toi! 

 

l'équipe ciao

Dernière modification: 20 Décembre 2019

Les dernières questions