Je suis à bout

3 Mars 2019

Question (Fille / 2003 / France)

Pour être franche je ne sais pas trop pourquoi j’ecrit Sur ce site, mais je ne sais plus quoi faire.
J’ai mal pas physiquement mais mentalement, je suis à bout.
15 ans c’eest jeune pour être dans un état comme ça mais c’est mon cas, je n’ai pa vraiment eu une enfance facile,
mes parents tenaient deux restaurants et mon frère et ma sœur étais dans un internat autant vous dire que la solitude étais mon meilleur ami, celle qui s’occuper de moi étais le plus souvent ma marraine qui est morte quand j’avais 10 ans (ce qui m’a Beaucoup affecter)
puis ensuite quand je suis rentrer au lycée mon père a exercer sur moi une forme de harcèlement moral ce qui as durer 4 ans ( je n’ai Pas de problème de poids mais il trouver toujours quelque chose pour me faire pleurer ou pour me rabaisser ce qui est toujours le cas) et quand cette année je suis rentrer au lycée je suis parti en internat.
Je n’ai pas reçu beaucoup d’amour et encore aujourd’hui voir toute ces personnes heureuses qui ont un but dans leurs vie, un copain, une famille soudé à me détruit encore plus, je suis déjà aller voir un psychologue, mon état m’est passer pendant une certaine durée mais la douleur reviens tout le temps, je n’arrive pas à faire confiance au gens, je suis plutôt de nature froide et réservée, mais je suis arriver à un stade où ça me bouffe de l’intérieur.
Le suicide ? J’y est penser dès centaine et dès centaine de fois et je me rend compte que au final c’est peut-être la meilleure solution.

  • Santé
Réponse

Bonjour,

Tu as bien fait de nous écrire. C’est un premier pas important d’autant plus que d’après ce que tu nous décris, tu sembles te sentir seule depuis plusieurs années. Nous tenons à te rappeler que le suicide n’est pas une « solution » mais marque la fin de la vie et ne permet pas de voir qu’avec du temps les choses peuvent s’améliorer.

Tu nous transmets certaines choses difficiles que tu as vécues et que tu vis encore actuellement, pour lesquelles nous pensons qu’il est important que tu aies de l’aide. Il ne faut pas que tu restes seule dans cette situation. C’est une bonne chose que tu sois allée voir un psychologue. Te serait-il possible de le recontacter ? En effet, cela prend du temps pour que la « douleur » s’apaise et puisse être surmontée.

Il existe aussi le Fil Santé Jeunes que tu peux appeler au 0800 235 236 tous les jours de 9h à 23h, où des professionnels sont là pour t’écouter et t’orienter.

L’équipe Ciao t’encourage dans ces démarches.

l'équipe ciao

Dernière modification: 4 Mars 2019

Les dernières questions