Sentiment de solitude lorsqu'on est en deuil

5 février 2019

Question (Fille / 2001 / Autres pays)

Bonjour,

Je vous écrit parce que depuis quelques temps, je me sens souvent seule.

Je suis quelqu'un de timide et d'introvertie, mais ce n'est pas tellement une contrainte car j'ai deux bonnes amies et un copain, en plus de mes parents et frères.

Mais de temps en temps, quand je ne suis pas avec ces personnes, je me sens très seule, triste, et j'ai très envie d'un câlin.

J'ai vécu une période récemment très difficile, j'ai du vivre avec mon frère malade et il est maintenant décédé il y a 3 mois. Peut-être qu'il y a un rapport, je ne sais pas. Je n'avais pas cette sensation de solitude avant. Pourtant, les personnes que j'ai citées, je sais qu'elles m'aiment et qu'elles sont la pour moi. Je sais que le problème est dans ma tête, mais je ne sais pas comment le sortir. J'en parle à mon copain, je pense que ça aide déjà.

Avez vous des conseils pour éloigner cette solitude ?

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Hello,

Vivre un deuil est une situation complexe et chaque personne peut réagir de manière différente.

Tu vas sans doute, au fil des mois, ressentir différentes émotions comme de la colère ou la tristesse. Sans doute avais tu déjà ressenti ce type d’émotions, parfois contradictoires, lors de la longue maladie de ton frère. Pour beaucoup de familles, la maladie d’un proche prend une place très importante ; lorsque la personne décède, les proches sont alors confronté·e·s à un grand sentiment de vide.

Ce que tu décris si joliment par une « une envie d’un câlin » est peut-être en lien avec ce vide si douloureux pour vous tous ? Un sentiment de solitude, une sensation d'être différent·e, ou en décalage avec les autres sont des réactions fréquentes lorsqu'on est en deuil.

Parfois, la tristesse peut conduire à se replier, à s’isoler. Même si tu te présentes comme une personne timide et introvertie, autorise-toi à mettre des mots sur ce que tu ressens, comme tu le fais si bien ici sur ce site. Il est important, de partager tes émotions avec des personnes en qui tu as confiance comme des membres de ta famille, ton copain ou d’autres ami·e·s.

Si ce sentiment perdure et prend beaucoup de place dans ton quotidien, peut-être pourrais-tu aussi solliciter un·e professionnel·le (infirmier·ère·s scolaires, médecin de famille, psychologue…) qui pourrait t’accompagner et t’apporter un éclairage complémentaire à celui proposé per tes proches.

Prends soin de toi, et reviens quand tu veux, tu seras toujours la bienvenue.

l'équipe ciao

Dernière modification: 7 février 2019

Les dernières questions