Suis-je déprimée ou bipolaire?

8 octobre 2018

Question (Fille / 2002 / Autres pays)

Bonjour,

Après plusieurs événements dans ma vie je suis déprimée, triste je pleure pratiquement tout les jours quand je suis seule avant quand j'étais en vacances je pensais être en dépression or quand je suis avec des gens il me remonte le moral et rigolé avec moi et ce sentiment s'appaise mais ne disparaît pas complétement bref j'ai souvent pensé a la dépression ou a la bipolarité et les deux couplés.

J'ai envie de m'en sortir car je sais qu'après je vais regretter d'avoir raté une partie de mon adolescence.

Bref je voulais savoir où je pourrais voir un professionnel pour avoir un diagnostic cependant mes parents ont déjà de beaucoup de problème je ne veux pas qu'ils s'occupent de moi en plus. J'aimerais que mes parents ne soient pas au courant donc pas de trace bancaire mais jsp si c'est possible mais je possède ma carte vitale ça peut-être aider ou alors des sites a me recommander.

Merci
Bonne journée

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour!

Il se peut que les variations d'humeurs que tu décris soient liées à la période de vie complexe qu'est l'adolescence. Ce qui ne veut pas dire que c'est anodin et qu'il ne faut pas t'en occuper.

L'adolescence est souvent accompagnée de changements d'humeur. Certain·e·s ados se sentent parfois très tristes et déprimé·e·s, tout en retrouvant rapidement leur sourire et leur joie en étant en compagnie d'ami·e·s.

Le fait que tu retrouves un bon moral et que tu arrives à rigoler avec tes amis est positif. Par contre, il est important que tu trouves l'aide et le soutien qui te permettront de ne plus vivre ces moments de dépression.

Comme tu vis en France (le site ciao est basé en Suisse), il nous est difficile de te diriger vers le réseau d'aide destiné aux jeunes. Par contre, il t'est possible de d'adresser aux personnes ressources sur ton lieu d'étude ou de formation. 

Dans les écoles, il y a généralement des professionnel·le·s comme les psychologues scolaires, les infirmier·ère·s scolaires ou les conseiller·ère·s sociaux·ales. Nous t'invitons à leur demander des conseils et de l'aide. Tu peux aussi d'adresser à un autre adulte de confiance comme par exemple un·e enseignant·e avec qui tu as un bon lien. Ces personnes pourront surement te diriger vers un service psychologique pour adolescents et jeunes adultes.

De plus, même si tes parents ont leurs problèmes et difficiultés, ils serraient surement rassurés que tu leur parles et que tu leur demandes de l'aide.

Nous espérons que tu trouveras du soutien rapidement et nous restons aussi à ton écoute.

Bien à toi!

l'équipe ciao

Dernière modification: 10 octobre 2018

Les dernières questions