Qu'est-ce que la spiritualité?

Dernière modification: 4 Novembre 2020

La spiritualité est distinguée de la religion par le lien qui est fait avec l’Altérité. La spiritualité est un mouvement individuel vers l’Altérité alors que la religion est un souvent un mouvement d’une communauté ou d’une Tradition vers l’Altérité.

La spiritualité est souvent incomprise par le monde occidental. Le mode de pensées occidental est ancré dans le système intellectuel et beaucoup moins sensitif, au contraire de ce que nous appelons chamanisme et animisme par exemple. Ceci explique le problème que l’Occident a pour expliquer le terme spiritualité. Ce n’est pas un système intellectuel mais bien plus en lien avec les sensations, où le système dualiste Dieu-Homme n’apparait plus car l’Altérité n’est plus tout autre mais bien dans le monde physique.

En Occident, la spiritualité se rattache traditionnellement à la religion dans la perspective de l'être humain en relation avec des êtres supérieurs et le devenir de l’être après la mort. D’un point de vue philosophique, elle se rapporte à l'opposition de la matière et de l'esprit - du latin spiritus - ou encore de l'intériorité et de l'extériorité.

Depuis les années 1970, elle se comprend comme un mouvement personnel de recherche de sens, d'espoir ou de libération. Les démarches qui s'y rattachent prennent plusieurs formes : initiations, rituels, développement personnel, parfois empruntés aux religions orientales (bouddhisme, taoïsme) ou aux religions ancestrales (druidisme, animisme).

Cette distanciation fait parler aujourd’hui de « spiritualité sans religion » ou de « spiritualité sans dieu » ou « athée » centrée sur le bien-être et la complétude du moi spirituel plus que sur la relation avec une communauté, un guide ou un être transcendant – c’est-à-dire, un dieu.

La Nature, la Vie et l’Amour sont évoqués comme des réalités spirituelles avec lesquelles on recherche une harmonie parfaite, une vibration constante.

Religion, spiritualité, secte?

Questions liées