Question (Garçon / 2006)

Bonjour, j'ai une question qui est peut-être évidente mais, il y a une personne dans ma classe (apprentissage) qui parle à des filles principalement mineures qui sont en faiblesse psychologique ou physique afin qu'elles aient confiance en lui et qu'ensuite il puisse recevoir des photos dénudés d'elles alors qu'il approche des 19ans... il envoie lui aussi peut être des photos de lui mais ça je ne suis pas sur.

je sais ça par un témoignage d'une ancienne copine a lui. on prévoit d'aller le dénoncer, mais nous n'avons aucunes preuves concrète car c'est ce qu'il dit et on a vu beaucoup de filles dans son répertoire qui sont effectivement mineures et vu certaines conversation (surtout son ancienne copine), ça c'est le petit contexte.

j'aimerais surtout savoir si il faudrait mieux avoir des preuves ? (captures de conversations, etc.) ou deja le dénoncer, car juste avec un temoignage... je sais pas si la police fera quel que chose...

Merci

Réponse

Pour commencer, nous tenons à te dire que ton questionnement n’est pas évident, au contraire, il démontre ta maturité. Nous relevons aussi que tu fais preuve d’une forte empathie pour les personnes qui sont dans des situations difficiles.

Que faire des informations que tu as ? Tu soulèves la question de la majorité de ce jeune homme en comparaison des jeunes filles. S’il envoie des photos dénudées de lui à des personnes mineures sexuellement (moins de 16 ans), cela est absolument illégal.
Pour les personnes de plus de 16 ans, envoyer et recevoir des nudes est autorisé pour autant que cela reste privé entre les personnes concernées, que les personnes soient consentantes et qu’il n’y ait pas une relation de pouvoir entre ces personnes. Dans cette situation, si ce jeune homme aide ces filles en échange de nudes, cette relation n’est pas égalitaire, même si elles sont sexuellement majeures.

Le contexte que tu décris est complexe. Comment prouver que ce jeune homme "profite" des faiblesses de filles mineures (moins de 16 ans ou moins de 18 ans) ?
Nous avons compris que tu as connaissance de ces faits par le témoignage d’une de ses ex-copine et en ayant vu des contacts et des discussions dans son téléphone.
Tu sais qu’il faut des preuves pour dénoncer cette situation à la police, cependant ne fais pas en sorte d’en recevoir exprès sur ton téléphone pour aller le dénoncer. Tu pourrais alors être accusé d’avoir commis un délit.

Que faire ?
Premièrement, nous te proposons de soutenir son ex-copine à aller parler de cette situation. Avant d’aller à la police, nous t’invitons à te rendre avec elle, dans un centre LAVI. Ces bureaux d’aide et de soutien aux victimes vont l’aider pour dénoncer cette situation, voire lui proposer d’autres choses.

Ensuite, nous t’encourageons à faire part à ce jeune homme de tes interrogations, de ton avis sur ce qu’il fait quand il en parle ou veut te montrer des discussions ou contenus. Tu as raison, s’il profite de la faiblesse de jeunes filles, cela est extrêmement grave et il est important qu’il l’entende de la part d’autres jeunes. Es-tu seul ou d’autres personnes pourraient faire comme toi ?

N’hésite pas à revenir vers nous, tu as eu raison de ne pas rester seul avec ton questionnement,

Dernière modification le 24 août 2023

Avec le soutien de

Avec le soutien financier de la Confédération, en vertu de l'ordonnance sur des mesures de protection des enfants et des jeunes et sur le renforcement des droits de l'enfant.

Ouvrir les actions